publicité

La Réunion devient le siège d’une organisation internationale sur la pêche

L’APSOI, l’Accord relatif aux pêches du Sud de l’océan indien, est officiellement installé à La Réunion. Son secrétaire exécutif, Jonathan J. Lansley sera dans l’île en octobre.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Cette organisation internationale réunie l’Europe et sept pays de la zone : L’Australie, la Corée, la France (avec Mayotte, La Réunion et les TAAF), le Japon, les îles Cook, l’île Maurice et les Seychelles.
Madagascar ne fait pas partie de cette organisation mise sur pied à Rome en 2006.
 
L’APSOI a pour objectif la conservation et la gestion des stocks autres que les thonidés dans cette partie du monde, soit trente millions de kilomètres carrés, comparable à celle de la Commission des thons de l’océan indien (CTOI).
 
L’ APSOI gérera les stocks et les autorisations de pêche à la légine, mais aussi  d’autres espèces comme le cabot, la rascasse ou la langouste.
 
La réunion de travail qui s’est déroulée à Saint-Denis du 3 au 8 juillet a permis de finaliser les derniers textes administratifs pour que l’organisation puisse fonctionner concrètement. Un secrétaire exécutif a été désigné, et les premières mesures de gestion de la ressource et  de contrôle des activités de pêches  ont été adoptées.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play