La Réunion se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes

journée internationale des droits des femmes
La Réunion se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes
La Réunion se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes. ©Imaz Press

Ce lundi 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. Manifestations, expositions, initiatives : La Réunion se mobilise avec des actions à Saint-Denis ou encore Saint-Paul.

De nombreuses initiatives ce lundi 8 mars pour marquer la journée des droits des femmes à La Réunion. Cette journée sera même célébrée durant tout le mois de mars dans l’île. Mobilisations, convention, expositions : plusieurs communes sont mobilisées. Partout dans le monde, la Journée internationale des femmes est célébrée depuis 1977, date à laquelle les Nations Unies ont officialisé la journée.

Mobilisation à Saint-Denis

Ce 8 mars, la CGTR a appelé à la mobilisation, sur l'esplanade de la rue Maréchal Leclerc, à Saint-Denis, pour dénoncer les inégalités entre les femmes et les hommes. Moins d’une cinquantaine de personnes étaient rassemblées ce matin. Plusieurs femmes ont témoigné sur les inégalités salariales dans les entreprises, sur leur précarité et leurs difficultés à accéder à des postes à responsabilité.

"Aujourd'hui, nous nous mobilisons pour que cette journée de lutte contre les droits des femmes n'existe plus, cela voudrait dire que nous aurons gagné le combat pour l'égalité hommes-femmes", explique Corinne Ramoune, membre de la CGTR.

Regardez l'interview de Sylviane Dijoux, syndicaliste :

Sylviane Dijoux, syndicaliste, sur la journée des droits des femmes

 

Une convention pour l'égalité femmes-hommes

Toujours à Saint-Denis, Jacques Billant préfet de La Réunion signera à 14h30 la convention pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’éducation.

Camille Dagorne, sous-préfète en charge de la cohésion sociale, remettra également à la société AGS Déménagement et au Collectif d’élimination des violences intrafamiliales (CEVIF) un chèque de 5 000 euros destiné à renforcer leur action permettant aux femmes victimes de violences conjugales de déménager gratuitement.

Conférences, ateliers et expositions à Saint-Paul

A Saint-Paul, des conférences, ateliers et expositions sont prévus durant le mois de mars. Dès ce lundi 8 mars, deux expositions sont ouvertes : “La Justice en couleur” dans les médiathèques Leconte de Lisle et Michel Adélaïde et “Initiatives Féminines” à la Longère Sudel Fuma.

Demain, mardi 9 mars, la ville organise aussi une conférence sur le thème "La place de la femme dans le syndicalisme". Elle est prévue à 17 heures et se tient dans le cadre également de la célébration de la naissance du syndicalisme à La Réunion.

Vers des protections hygiéniques gratuites à l’Université ?

Par ailleurs, l’Université de La Réunion travaille à la mise en place d’un dispositif de gratuité des protections menstruelles pour les étudiantes. Dernièrement, le gouvernement a annoncé la distribution gratuite de protections périodiques pour les étudiants. Elles seront prochainement à leur disposition dans les résidences universitaires et les services de santé universitaires.

Une année 2020 difficile, selon l’Union des Femmes Réunionnaises

Cette journée du 8 mars est aussi l’occasion pour l’UFR, l'Union des Femmes Réunionnaises, de souligner à quel point l’année passée a été difficile pour les femmes.

"Cette année, nous avons travaillé à lutter contre le harcèlement au travail, où les femmes subissent de nombreuses injustices, explique Evelyne Corbière, secrétaire générale de l’UFR, l'Union des Femmes Réunionnaises. Avec la crise sanitaire, les femmes étaient en première ligne, notamment dans les professions comme infirmières, hôtesses d’accueil… Les femmes ont permis à la vie de continuer, pourtant cette crise a révélé qu’elles n’étaient toujours pas reconnues, et leur travail toujours pas valorisé".

Regardez ci-dessous son interview sur Réunion La 1ère :

Journée internationale des Droits des femmes itw Evelyne Corbière