La septaine prise en charge pour les salariés du secteur privé

coronavirus
covid coronavirus aeroport septaine gestes barrière
©IPR

L’annonce a été faite hier par la préfecture. Les salariés du privé pourront bénéficier d’une indemnisation de la sécurité sociale et de l’employeur lorsqu’ils réalisent la septaine de précaution à leur retour de voyage à La Réunion.

Certains craignaient leur retour de vacances. Depuis le lundi 18 janvier, les voyageurs arrivant à La Réunion depuis L’Hexagone ou Mayotte doivent en effet réaliser une septaine à domicile ou dans le lieu de leur choix, suivie d’un test PCR. Un isolement durant 7 jours qui n’est pas sans contraintes.

Face aux incertitudes des chefs d’entreprises et des salariés, le MEDEF Réunione et la CGPME Réunion s’étaient mobilisés pour demander à l’Etat une prise en charge des salariés devant s’isoler. C’est désormais chose faite.

Des indemnités pour les salariés du privé

Parmi les salariés du secteur privé concernés par la septaine, le télétravail n’est pas possible pour tous. On estime qu’ils sont entre 4 000 et 5 000 salariés du secteur privé, dans ce cas-là.

Alors si le télétravail n’est pas possible, la sécurité sociale versera des indemnités journalières et l’employeur une indemnité légale complémentaire. Pour cela, après avoir signé à leur arrivée une attestation sur l’honneur montrant leur engagement à respecter une semaine d’isolement, ils devront obtenir un arrêt de travail signé par un médecin, et non en se déclarant en ligne.

90% du salaire sera versé

Les indemnités journalières de la sécurité sociale seront versées sans avoir à remplir les conditions de durée d’activité minimale et sans délai de carence. La sécurité sociale prendra à sa charge 50% du salaire pour la semaine de septaine.

Pour l’indemnité légale complémentaire de l’employeur, pas de délai de carence de 7 jours non plus, ni de condition d’ancienneté, entre autres. La prise en charge est cette fois de 40%. Les employeurs n’ayant pas obtenu le financement de l’activité partielle, ils doivent ainsi concéder un nouvel effort financier.

Les salariés du secteur public, à savoir les fonctionnaires ou les militaires, ne pouvant exercer leurs fonctions en télétravail, pourront être placés en autorisation spéciale d’absence sur décision de l’employeur.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live