Le 31 14, numéro d'appel gratuit de prévention du suicide, est désormais actif à La Réunion

santé
Le 31 14, numéro d'appel gratuit de prévention du suicide, est désormais actif à La Réunion
Le 3114 est le numéro de la ligne nationale en prévention du suicide, accessible depuis l'Hexagone ou l’Outre-Mer. ©Imaz Press
Le numéro d'appel national de prévention du suicide, le 31 14, est désormais actif à La Réunion, depuis le début de l'année. Entre 90 et 100 personnes mettent fin à leur vie dans le Département chaque année.

Ce numéro est gratuit et anonyme. Le 31 14 est une ligne nationale de prévention du suicide. Ce numéro d'écoute, d'intervention et d'orientation est désormais actif depuis La Réunion. Lancé dans l'Hexagone en octobre dernier, il est accessible depuis le début de l'année dans le Département.

7 jours / 7 et 24h / 24

Le centre régional de prévention du suicide  de l'établissement public de santé mentale de La Réunion gère les appels. Le numéro vert disponible 7 jours sur 7, et 24 heures sur 24 et dédié aux personnes ayant des idées suicidaires.

"Dans la majorité des centres, il y a deux à trois répondants qui se relaient, explique le Docteur Eric Gokalsing. Pour le moment nous avons deux répondantes sur 12 heures".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Le 31 14, numéro d'appel gratuit de prévention du suicide, est désormais actif à La Réunion
Le 3114 est le numéro de la ligne nationale en prévention du suicide, accessible depuis l'Hexagone ou l’Outre-Mer. ©Imaz Press

 

Ecouter, évaluer et orienter

Au bout du fil, les personnes en situation de détresse trouvent une oreille attentive. Du personnel soignant est supervisé par un médecin spécialiste, formé à la prise en charge de la souffrance psychique, et la prévention du suicide. "Ce n'est pas uniquement écouter les gens, c'est aussi les évaluer, connaître leur niveau de détresse et les orienter pour les prendre en charge", explique le Docteur Eric Gokalsing.

Un numéro local en place depuis 20 ans

De son côté l'association Prévention Suicide continue de recevoir des appels de personnes en détresse. Mais pour combien de temps ? Pour la présidente de l'association Prévention Suicide (APS), la mise en place de ce numéro national est une bonne chose.

"Nous avons mis un numéro vert en place depuis 20 ans ici à La Réunion, rappelle Danone Lutchmee Odayen. Mais c'est bien que dans toute la France et les Outre-mer, il y est un numéro commun. Il faut coordonner toutes les actions de prévention du suicide au niveau national".

Le 31 14 basculé au national la nuit

Petit bémol tout de même, sur le numéro 31 14 à La Réunion, la plate-forme téléphonique est basculée vers la métropole la nuit. Pourtant, c'est la nuit que les appels suicidaires sont les plus nombreux. "C'est une faiblesse car si quelqu'un appelle à minuit, parle créole et que c'est compliqué, je ne sais pas si l'écoutant pourra faire face", explique Danone Lutchmee Odayen, présidente de l'association Prévention Suicide (APS).

Cette plateforme d'écoute vise à réduire le nombre de suicides en métropole et Outre-mer. Entre 90 et 100 personnes mettent fin à leur vie dans le Département chaque année.