Le pass sanitaire est bien applicable à La Réunion, confirme la préfecture après les propos d'un député et d'un ministre

coronavirus
pass sanitaire controle
©Imaz Press Réunion
Exigé depuis le 21 juillet, le Pass sanitaire s’applique bien à La Réunion, confirme la préfecture. Pourtant, mardi, le ministre de la Santé a assuré qu’il ne s’y appliquait pas Outre-mer. Ce jeudi, Jean-Hugues Ratenon annonçait aussi qu'il n'était pas obligatoire. Explications.

Sollicitée, la préfecture de La Réunion, confirme, ce jeudi 9 septembre, que le pass sanitaire s'applique bien à La Réunion. Depuis plusieurs semaines, les Réunionnais doivent présenter leur pass sanitaire pour se rendre au restaurant, dans les salles de sports ou encore dans les lieux culturels. Mais cette mesure semble être ignorée par le ministre de la Santé à en croire ses propos, mardi, à l’Assemblée nationale. Ce jeudi, le député Jean-Hugues Ratenon assurait aussi que le pass n'était pas obligatoire dans l'île.

Retour sur une chronologie de faits et de déclarations pour le moins contradictoires.

Un pass sanitaire appliqué à La Réunion depuis le 21 juillet

Depuis le 21 juillet, comme indiqué sur le site de la préfecture de La Réunion, le pass sanitaire est obligatoire pour entrer dans les lieux culturels de l’île. Au 9 août, il a été élargi aux bars, restaurants, aux hôtels, aux salles de sport ou encore aux cinémas et aux établissements de santé. Depuis plusieurs semaines maintenant, les Réunionnais sont habitués à présenter leur pass sanitaire partout dans l’île. 

Ignorance du ministre de la Santé ?

Une mesure que semble ignorer le ministre de la Santé. Mardi, Olivier Véran a fait cette déclaration lors d'une séance de question-réponse à l'Assemblée nationale : "Quand nous quitterons l'état d'urgence sanitaire, à l'heure du déconfinement, nous adapterons au cas par cas, territoire par territoire, la mise en place du pass sanitaire qui s'appliquera, mais dans des conditions différentes de la métropole". Le ministre répondait une question de la députée guadeloupéenne, Justine Bénin, sur les modalités de "déploiement du pass sanitaire dans les territoires Outre-mer".

Une déclaration ministérielle pour le moins surprenante. Depuis le 12 juillet, le pass sanitaire est appliqué, alors même que l'état d'urgence sanitaire est en vigueur. Olivier Véran enfonce même le clou en assurant aussi que sa mise en place devrait se faire "au cas par cas, territoire par territoire, (…) mais dans des conditions différentes de la métropole".

 

Quid des déclarations du ministre des Outre-mer ?

Le ministre de la Santé fait aussi référence aux déclarations de son homologue des Outre-mer, dans le journal Libération. Le 2 août, Sébastien Lecornu appelait les élus ultramarins à lui faire des propositions pour adapter le pass sanitaire sur leurs territoires et "à prendre la parole" pour inciter à la vaccination.

"La question (du pass sanitaire, ndlr) se posera lorsque l’on mettra fin aux mesures de freinage. Par principe, il y aura un pass sanitaire car il n’y a pas de raison de restreindre les libertés collectives indéfiniment pour ceux qui ont fait le choix de se vacciner", disait le ministre des Outre-mer.

A La Réunion, il était déjà en vigueur dans les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes. Il avait été étendu aux cafés, bars et restaurants à partir du 9 août, comme sur le territoire national.

Un pass pas obligatoire à La Réunion, selon Jean-Hugues Ratenon

Ce jeudi 9 septembre, dans un communiqué, le député LFI de La Réunion a réagi suite aux suite aux propos du ministre de la Santé dans l’Assemblée Nationale.

"Afin de ne pas subir la double peine, je demande au préfet d’informer la population que le pass sanitaire ne s’applique pas sur notre territoire, a réagi Jean-Hugues Ratenon. En ma qualité de Député, j’informe la population que le pass sanitaire n’est pas valable à La Réunion, que je continue le combat contre sa non-application, et par la même occasion contre l’état d’urgence sanitaire".

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Pass sanitaire : décryptage : cafouillage au sommet

 

Mise au point de la préfecture

Ce jeudi soir, la préfecture tire les choses au clair en réaffirmant l'obligation du pass sanitaire dans l'île. 

Dès le départ, Monsieur Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a indiqué que son déploiement dans les Outre-mer pourrait certes faire l’objet d’adaptations en fonction de la situation de chacun des territoires, mais qu’il avait bien vocation au final à s’appliquer dans les outre-mer comme partout ailleurs sur le territoire national. C’est dans cet esprit que le ministre a demandé aux différents territoires de lui faire remonter des propositions d’adaptation concernant le calendrier de mise en œuvre et le périmètre d’application du passe sanitaire. Une concertation a donc été menée par le préfet (...). A La Réunion, le passe sanitaire est donc en vigueur en droit et dans les faits depuis le 10 août.

Préfet de La Réunion