publicité

Les abeilles à l'honneur au Port

Cette année encore, la ville du Port participe aux journées nationales des abeilles ou APIdays... Toute la journée, elle accueille le public dans sa pépinière communale. Les marmailles ainsi que les adultes peuvent ainsi apprivoiser au mieux ces bêtes et apprendre à les préserver.

Les apiculteurs en démonstration pour sensibiliser les plus jeunes. © JMS
© JMS Les apiculteurs en démonstration pour sensibiliser les plus jeunes.
  • Par Sigrid Chane-Kaye-Bone
  • Publié le
Le Port s'engage pour les abeilles. La commune est la seule de l'île à faire partie du réseau de ruches sentinelles suite à une convention signée en 2012 avec l'Union nationale de l'apiculture.

Aujourd'hui, la pépinière communale était ouverte au public, au coeur des APIdays, pour permettre à tous les curieux de mieux connaître les abeilles, et leur rôle indispensable à la biodiversité. L'abeille qui offre également aux familles des produits nobles et naturelles comme le miel, la gelée royale, le pollen...

La thématique cette année est : "L'abeille, première ouvrière de France". Une exposition et des ateliers étaient proposés pour se familiariser avec cet univers: extraction et mise en pot de miel, dégustation, découverte des produits de la ruche. 
 
Les journées nationales APIdays permettent aux apiculteurs de partager leur passion mais aussi leurs inquiétudes quant au sort de l'abeille. © JMS
© JMS Les journées nationales APIdays permettent aux apiculteurs de partager leur passion mais aussi leurs inquiétudes quant au sort de l'abeille.


Les enfants étaient nombreux et curieux d'en apprendre plus sur ces petites bêtes qu'ils peuvent craindre. Ils ont adoré les abeilles et surtout le miel du Port. La ville qui possède 9 ruches et produit 50 kilos de miel par an. 

Le Port pourrait bien inspirer d'autres collectivités pour les prochaines années.
 
APIdays à la pépinière communale du Port
Les enfants à la rencontre des abeilles  -  Réunion  -  JMS



 

Sur le même thème

  • Apiculture

    Miel : les apiculteurs traquent le varroa

    La miellée de baies roses à peine terminée, les apiculteurs sont à pied d'oeuvre pour traiter leurs ruches avant la sortie des fleurs de letchis. A défaut, le varroa, un parasite virulent apparu en mai 2017 à La Réunion peut détruire des colonies entières d'abeille en l'espace de deux mois.   

  • Apiculture

    Miel la kour : une production d’apiculteurs en herbe

    Le premier concours académique de « Miel la kour » se déroulait, ce vendredi matin, au lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis. Le moment pour les apprentis apiculteurs de mettre en compétition le miel récolté dans leur établissement.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play