Le reconfinement ne sera pas appliqué à La Réunion comme en métropole, annonce le préfet

coronavirus
Les rues de La Réunion au premier jour du déconfinement.
Les rues de La Réunion au premier jour du déconfinement. ©Imaz Press
Le président de la République a annoncé, mercredi soir, un reconfinement dans l’Hexagone et des adaptations Outre-mer, pour lutter contre le coronavirus. Ce jeudi matin, le préfet indique qu’il ne s’appliquera pas à La Réunion comme en métropole.
"A ce stade, il n’apparaît pas nécessaire au vu de la situation épidémique, d'imposer à La Réunion la mesure de reconfinement telle qu'elle sera appliquée en métropole", annonce dans un communiqué la préfecture de La Réunion, ce jeudi 29 octobre. Cette décision a été prise par le Préfet de La Réunion, Jacques Billant, et la directrice générale de l'agence régionale de santé, Martine Ladoucette.
 

Des consultations et la présence du ministre

Le préfet Jacques Billant va désormais mener des consultations et des concertations pour "compléter cette première analyse de celles de la communauté médicale, des acteurs économiques et des élus du territoire".

L'instance de dialogue avec la communauté médicale sera réunie aujourd’hui en présence du ministre Adrien Taquet. Le secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles est actuellement en visite à La Réunion et son programme du jour est d’ores et déjà modifié.

Mercredi soir, le président de la République, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement sur tout le territoire dès ce vendredi et au moins jusqu’au 1er décembre, "avec des adaptations pour les départements et territoires d'Outre-mer". Le chef de l’Etat laisse aux préfets la liberté de décider localement.

Le préfet s’exprimera vendredi

Le Préfet, Jacques Billant et la directrice générale de l'agence régionale de santé, Martine Ladoucette, s'exprimeront ce vendredi en fin d'après-midi sur le bilan de ces consultations et le dispositif sanitaire.

Pour éclairer les annonces du président de la République, le Premier ministre, Jean Castex, prendra la parole ce jeudi à 18h30, heure de Paris, lors d'une conférence de presse.

Le reconfinement dans l’Hexagone

Dans l’Hexagone, le reconfinement va durer au moins jusqu’au 1er décembre. Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Le télétravail est à privilégier "partout où c'est possible", a précisé le président de la République. Par ailleurs, contrairement au premier confinement, les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite seront autorisées, dans le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires.

Les réunions privées qui dépassent le cadre du strict noyau familial restent interdites tout comme les rassemblements publics. Les déplacements entre les régions demeurent interdits tout comme les voyages à l'étranger, sauf exception. Les frontières à l'intérieur de l'espace Schengen ne sont pas fermées, au nom de la libre circulation des citoyens européens, mais impossible de les traverser sans un motif valable.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live