Les forces de l'ordre déployées pour faire respecter le confinement en ce week-end de Pâques

coronavirus
Les forces de l'ordre renforcent les contrôles à La Réunion pour faire respecter le confinement en ce week-end de Pâques.
Les forces de l'ordre renforcent les contrôles à La Réunion pour faire respecter le confinement en ce week-end de Pâques. ©Imaz Press
La Réunion est confinée depuis bientôt un mois et en ce week-end de Pâques, les autorités craignent un relâchement de la population. Ce dimanche 12 avril, les forces de l’ordre renforcent les contrôles sur les routes de l’île. Hier, elles étaient sur les plages de l’Ouest.
Ce dimanche 12 avril, les forces de l’ordre renforcent les contrôles sur les routes et les plages de La Réunion pour faire respecter le confinement et lutter contre la propagation du coronavirus. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, l’avait annoncé. L’île compte actuellement 388 cas de Covid-19.
 

Un relâchement

Alors que La Réunion est confinée depuis bientôt un mois, le préfet a remarqué un relâchement de la population cette semaine. Craignant que ce relâchement ne s’accentue en ce week-end de Pâques traditionnellement passé en famille, Jacques Billant a interdit par arrêté l’accès aux plages et aux sentiers littoraux de l’île.

Ce dimanche, gendarmes et policiers sont sur les routes pour empêcher tout rassemblement familial, interdit en cette période de confinement. Du Chaudron, à la Providence, des voitures de police banalisées ou siglées ont sillonné Saint-Denis ce dimanche.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Les Hauts et l’Ouest surveillés

Une surveillance particulière est aussi en place sur le littoral et les Hauts de l’île. "Nous voulons dissuader les rassemblements familiaux sur certains sites comme la Rivière Langevin à Saint-Joseph ou comme les Hauts, par exemple, explique Pierre Petit, Commandant de la gendarmerie de La Réunion. Nous savons que tout le monde a envie d’être en famille pour un repas de Pâques. Sur les routes, nous ciblons les véhicules ou il y a plusieurs personnes à bord".
 

Des plages quasi désertes  

Samedi, les plages de l’île sont restées quasiment désertes. L'Hermitage, Saint-Gilles-les-bains, Boucan Canot : les forces de l’ordre ont effectué une vaste opération de contrôle en présence du sous-préfet de Saint-Paul, Olivier Tainturier.
 
Les gendarmes déployés sur les plages de l'Ouest pour faire respecte le confinement.
Les gendarmes déployés sur les plages de l'Ouest pour faire respecte le confinement. ©Imaz Press

L'hélicoptère de la gendarmerie ainsi qu’un drone étaient aussi déployés au-dessus des plages pour repérer les personnes qui ne respecteraient pas le confinement. Quelques procès-verbaux ont été dressés, mais le confinement était globalement bien respecté.