Les premières images aériennes de l’éruption du Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

Au lever du soleil, ce samedi 10 avril, à La Réunion, les premiers hélicoptères ont pu survoler l’éruption du Piton de la Fournaise. A terre, les fontaines de lave sont visibles depuis le Piton de Bert, sur le front sud du volcan.

Tôt ce matin, les premiers hélicoptères ont pu survoler l’éruption du Piton de la Fournaise, ce samedi 10 avril. Avant l’arrivée du plafond nuageux, cette première éruption de l’année était bien visible depuis le ciel.

Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

 

Depuis le ciel

Le magma a percé sur le flanc Sud Est du volcan. L’éruption est assez faible en intensité ce matin, car les fontaines de la lave ne dépassent pas une vingtaine de mètres de haut.

Regardez cette vidéo de nos confrères d'Imaz Press : 

Le volcan qui rugit, les premières images

 

Depuis le Piton de Bert

Au lever du jour, cette éruption du Piton de la Fournaise était visible pour les randonneurs depuis le Piton de Bert, avant l’arrivée des nuages.

L'activité se concentre sur deux bouches éruptives principales. La fissure éruptive fait environ 150 mètres de long. La coulée de lave fait un peu moins d’un kilomètre. Depuis hier soir elle avançait lentement car elle se situe sur un plateau de pente faible. Ce matin, les scientifiques de l’Observatoire estiment que cette coulée est quasiment figée.

L’Observatoire affirme avoir déjà observé ce genre d’éruption une douzaine de fois depuis 1981. En général, elles durent 18 à 20 jours en moyenne.

Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

 

Une éruption attendue

Cette première éruption de l’année était attendue, car le volcan avait tremblé à plusieurs reprises depuis janvier. Hier, vendredi, une importante crise sismique a débuté vers 15 heures. Seulement quatre heures plus tard, à 19 heures, les scientifiques de l’Observatoire ont annoncé l’éruption.

 

Le Préfet a mis en œuvre la phase d’alerte 2-2 « éruption en cours dans l’enclos » du dispositif spécifique ORSEC volcan depuis vendredi, 19h. L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis.