Les scooters seront contrôlés toute cette semaine

sécurité
20160822 chasse aux débridés
©Réunion1ère
Les scooters  auront toute l’attention des gendarmes cette semaine. Ils sont à la recherche des machines débridées, interdites sur les routes.
70 cyclomotoristes sont impliqués  chaque année dans des accidents graves.
La vitesse est généralement à l’origine du drame.
Les deux-roues de moins de 50cm3 ne doivent pas dépasser les 45 km/h.
Ils sont vendus bridés pour être en règle avec la législation.
 
Mais il est facile de débrider un moteur. Changer un gicleur, l’échappement, ou intervenir sur l’électronique de la machine peut faire grimper le compteur, mais pas changer le freinage du deux-roues.
 
Pour vérifier si un scooter est débridé, il suffit de le passer au contrôle du curvomètre.
Si le véhicule n’est pas conforme, le propriétaire doit le remettre dans son état d'origine et payer l’amende  de 135 euros.
S’il y a récidive, le scooter est confisqué, il peut être détruit ou vendu, selon son état
  
En images avec Michèle Ozoux, Florence Bouchou et Manuella Gigant
©reunion



Les jeunes sont fiers de leur machine débridées, et ne se rendent pas compte du danger.

Ecoutez les témoignages recueillis  pa Stéphane Enilorac au Chaudron:

20160822 Son débridage



Les Outre-mer en continu
Accéder au live