réunion
info locale

Livre blanc de la sécurité intérieure, les citoyens appelés à donner leur avis

sécurité
Police Nationale
Photo d'illustration ©PATRICK SEEGER / DPA
L'organisation de la sécurité, technologie, recrutement, répartition des compétences sont autant de thèmes abordés dans le formulaire soumis à la population dans le cadre des assises territoriales de la sécurité intérieure. Il permettra d’alimenter un futur livre blanc.
Comment souhaiteriez-vous voir évoluer l’accès aux services de police, de gendarmerie ou des sapeurs-pompiers ? Selon vous, les démarches en ligne en matière de sécurité sont-elles suffisamment nombreuses ? Ce sont là quelques questions qui figurent dans l’enquête.
 

La sécurité, c’est un droit fondamental. C’est un des droits les plus importants de nos concitoyens et tout le monde a son mot à dire sur la sécurité ", insiste Camille Goyet, directrice de cabinet du préfet de La Réunion

 

La parole aux citoyens

En tant que citoyen, vous pouvez contribuer à la réflexion sur la sécurité de demain. Un questionnaire a été mis en place pour permettre aux autorités de connaître les attentes de la population. Il est en ligne sur le site internet de la préfecture de La Réunion et sur les réseaux sociaux jusqu’au vendredi 24 janvier.
 Une réunion en préfecture, à laquelle participeront 50 citoyens, sera également organisée le jeudi 23 janvier à 17h. Les volontaires peuvent s’inscrire en envoyant un mail à cette adresse, en y précisant leur nom, prénom, date et lieu de naissance : pref-granddebat@reunion.pref.gouv.fr
 

Définir les attentes et les moyens de la sécurité de demain

Cette concertation locale alimentera le Livre blanc de la sécurité intérieure, document de référence du ministère de l’Intérieur et étape décisive pour la sécurité de demain. Les résultats devront être remis au ministre de l’Intérieur le 27 janvier 2020.

Le Livre blanc de la sécurité intérieur doit permettre de faire le bilan sur ce qui a été fait, notamment la police de sécurité du quotidien et de dresser les grandes trajectoires de la police, de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers. Une loi de programmation de la sécurité intérieure doit voir le jour à horizon 2025-2030. Les financements et les moyens à mettre en œuvre y seront ainsi définis.
 

Le dernier Livre blanc date de 2011

Face aux changements de notre société, il est important de s’adapter, explique Camille Goyet. Le denier Livre blanc date effectivement de 2011.
 

C’était un monde où il n’y avait pas encore eu les attentats de Charlie Hebdo, les attentats du Bataclan, mais il n’y avait pas eu non plus d’autres crises. Il n’y avait pas eu l’ouragan Irma pour les forces de secours. Il n’y avait pas eu les escroqueries de masse sur internet, la cybercriminalité était très différente. On a aussi des mouvements sociaux qui sont particulièrement présents ", rappelle la directrice de cabinet du préfet de La Réunion.


Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, veut associer, outre les citoyens, les élus, les forces de l’ordre et de sécurité et tous les acteurs socio-économiques.