Madagascar : deux disparus, 5 000 sinistrés suite au passage de Dumako

risques naturels
Inondations Nord de Mada 17 février 2022
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Plus de 5 000 sinistrés, des cases endommagées, submergées ou plus simplement inondées, c'est le bilan du passage de la tempête tropicale modérée Dumako qui a touché le Nord-Est de Madagascar. Arrivée sur terre mardi, elle est ressortie mercredi dans le canal du Mozambique.

Le premier bilan du passage de la tempête tropicale modérée Dumako sur le Nord de la Grande île est de : deux personnes disparues, 5 000 sinistrés, des milliers de maisons inondées, plus de 2 000 habitants, de zones jugées à risque, déplacés, écrit L'Express de Madagascar. Le phénomène était relativement restreint. Les vents, en rafales, n'excédaient pas 100 km/h. Des toitures de cases en falafa ont été emportées, des arbres déracinés, mais les dégâts les plus importants sont dus aux fortes précipitations, note Midi-Madagascar.

Des milliers de foyers ont disparu sous la brusque crue des rivières, les plus chanceux attendant la baisse du niveau les pieds dans l'eau. Les autorités locales ont déplacé, préventivement, 2 150 habitants de zones inondables.

De nombreuses routes coupées

 

Dans ces conditions, sans surprise, le réseau routier a été très touché. Des routes ont disparu, des buses qui étaient censées canaliser l'eau ont été obstruées et ont explosé provoquant une déferlante en aval du barrage naturel. Les différentes chaussées situées sur le passage de la vague ont été emportées ou se sont effondrées. 

De nombreuses écoles ne rouvriront par avant des semaines. Les salles de classes n'ont plus de toitures. On ne compte plus les ponts qui ont cédé avec la hausse soudaine du débit des rivières. Les piliers de ces ouvrages d'art déjà fragiles ont cédé. 

Enfin, deux habitants de Soanierana Ivongo sont portés disparus. Des témoins les ont aperçus avant d'être emportés par la rivière Marimbona. La tragédie s'est produite, mercredi 16 février 2022 vers 10h.