Madagascar : deux suspects interpellés, le chef des criminels en cavale

faits divers
Village attaqué par les dahalo 2 août 2022
Les militaires recherchent activement le chef des dahalo et son frère. Les deux hommes sont suspectés d'avoir organisé le massacre des villageois d'Ambolotarakely ©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Les gendarmes d'Ankazobe recherchent sans relâche, le chef des dahalo et son frère. Les deux hommes dirigent les bandes de criminels qui écument la région. Ils sont les principaux suspects du massacre, vendredi matin, à Ambolotarakely. Une tuerie au cours de laquelle sont morts 32 villageois, dont 15 enfants.

Depuis lundi, les gendarmes et les habitants des villages proches d' Ambolotarakely, hameau où trente-deux villageois dont des enfants ont été massacrés, distribuent des avis de recherche. Sur ces tracts, deux visages, le chef des dahalo du secteur et son frère, nous apprend L'Express de Madagascar. Ces deux hommes sont les principaux suspects dans la terrible tragédie qui a bouleversé la Grande île. 

Des militaires enquêtent jour et nuit. Ces équipes légères et armées vérifient toutes les pistes possibles et fouillent les lieux où les dahalo ont été aperçus. Des enquêteurs ont également perquisitionnés les cases des proches des meurtriers présumés. Ils ont saisi toutes les amulettes et armes découvertes.

Un massacre prémédité 

Le ministre de la Défense, le général Richard Rakotonirina,  a fait le déplacement. Il confie à Midi-Madagascar : "Les gens ici ont vécu une véritable tragédie, de nombreuses vies ont été perdues. 32 personnes sont mortes. C’est un crime perpétré par des dahalo impitoyables qui les ont brûlé vif, même les femmes et les enfants".

Les criminels ont arraché les toits et les plafonds des maisons du village. Quand, ils ont découvert que les sept familles du bourg avaient trouvé refuge dans le grenier d'une bâtisse, ils l'ont incendié. Les victimes sont mortes asphyxiées, brulées vives ou ont été assassinées en voulant quitter les lieux. 

Aujourd'hui, le village est désert et personne n'a envie de s'y installer.