Madagascar : le confinement d'Antisrabé suspendu après une nuit de violences

manifestation
Emeutes à Antsirabé 7 mai 2021
©Capture d'écran L'Express de Madagascar

Le confinement décrété par l'exécutif à Antsirabé a provoqué des manifestations dans la nuit de jeudi à vendredi. Les petits commerçants en colère ont dévasté le chantier de transformation d'un gymnase en centre de traitement de la Covid. Le gouverneur vient de suspendre sa décision.

Nuit de violence à Antsirabé ! Des petits commerçants et des opposants au confinement, décrété par les responsables de la sécurité de la région, sont à l'origine de la manifestation. Il est 22h quand des témoins indirects des affrontements entendent des détonations qu'ils assimilent à des explosions de grenades lacrymogènes et des coups de feu, écrit L'Express de Madagascar. Le journal qui précise : "Ce sont probablement des tirs en l'air pour disperser les manifestants. Je vois de chez moi des étincelles," confie un jeune homme vivant à proximité de l'université où avait lieu le face-à-face entre les belligérants et les gendarmes. 

Un chantier visant à transformer le gymnase de la Fac en centre Covid était la cible des contestataires. Un étudiant également témoin de ces affrontements soulignait : "Il ne restera, probablement, pas grand chose du chantier de l'université. Ils ont misle feu ausx échafaudages".

Quinze jours de confinement

 

La situation s'est tendue quand des policiers municipaux ont saisi la marchandise des commerçants ambulants. Ces hommes et femmes, qui vivent des quelques ariary récoltés en vendant des fruits et légumes sur les trottoirs de la ville, se sont opposés physiquement aux agents. Des pneus ont été incendiés et des barrages dressés. Les opposants ont fait face aux militaires jusque tard dans la nuit.

Le gouverneur d'Antsirabé a expliqué aux médias : "Je n'ai reçu aucune revendication officielle, jusqu'à présent. S'ils veulent réclamer quelque-chose, ils peuvent venir vers moi. Je reçois tout le monde. Au lieu d'en discuter, ils ont préféré se ruer vers le CTC-19 pour le saccager".

La colère restant très vive et les manifestants toujours déterminés à en découdre. Ce matin, le gouverneur a suspendu le confinement de la région pour les après-midi, nous apprend 2424.mg.

Carte de Madagascar et point sur Antsirabé
©Google maps