Madagascar : les deux Malgaches, trafiquants d'or, ont été extradés des Comores

faits divers
49 kg d'or saisi aux Comores
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Les contrebandiers malgaches interpellés en possession de 50 kg d'or, alors qu'ils devaient s'envoler vers Dubaï à bord d'un jet privé ont finalement été extradés. Une délégation malgache, conduite par le ministre de la Justice, était dans l'archipel pour obtenir la mise à disposition des suspects.

Trois trafiquants d'or, dont deux Malgaches et un Comorien, ont été interpellés sur la Grande-Comore, avec 50 kg d'or. Les deux suspects malgaches ont été extradés. Le ministre de la Justice Herilaza Imbiki, conduisait une délagation aux Comores, la semaine dernière, pour obtenir le retour au pays des deux contrebandiers.

 Les lingots, débarqués via la complicité de pêcheurs de la Grande île, s'apprêtaient à s'envoler avec les contrebandiers, vers Dubaï dans un jet privé. Par chance, le onzième convoyage a été pris fin avec l'intervention des gendarmes comoriens. Malgré l'absence d'alerte des scanners de l'aéroport, ils ont décidé d'inspecter les valises des trois passagers du CL604 à destination des Emirats Arabes Unis.

L'enquête a permis d'interpeller une dizaine de complices qui ont parlé. Ce trafic durait depuis le mois de septembre 2021. Depuis cette date, les lingots affluaient par la mer. Ils quittaient le Nord de Madagascar dans les glacières de bateaux de pêche. Au large de la Grande-Comore, le chargement était transbordé sur un "speed-boat" qui débarquait l'or. Le "trésor" était convoyé vers le Sud, où il était stocké avant de s'envoler, comme Réunion la 1ère l'écrivait le 10 janvier 2022.

Le réseau malgache en ligne de mire

 

Si les révélations, obtenues par la gendarmerie des Comores, permettent de dresser une cartographie précise du réseau, celui-ci est à moitié intéressant tant qu'il manque l'organisation malgache. D'où proviennent les lingots, les pépites, par qui et où sont elles fondues ? Comment cet or échappe-t-il aux douanes et au service des mines ? Enfin, qu'elle est l'ampleur de ce trafic ? 

La question devient cruciale, un an après l'arrestation de trois Malgaches qui devait s'envoler vers Dubaï avec 73,5 kilos d'or. Midi-Madagascar relance entre ces affaires et ces deux hommes font le lien : "Ils étaient recherchés par la justice dans le cadre de cette affaire de trafic de 73,5 kg d’or en Afrique du Sud. Cependant, les deux prévenus ont pu échapper à la vigilance de la police qui avait lancé depuis des mois un avis de recherche à leur encontre." Autant dire qu'il devient urgent d'obtenir des réponses. La pression citoyenne s'accentue et les rumeurs les plus folles circulent.

Dans le même temps, le ministre des Affaires étrangères s'est voulu rassurant concernant la restitution des 73,5 kg d'or et l'extradition des trafiquants présumés originaires de Madagascar.