réunion
info locale

Madagascar : Tananarive menacée par la forte crue des trois rivières

météo
Crue des rivière à Tana février 2020
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
La capitale malgache est une fois encore menacée par des inondations. Si le Sisaony continue de grimper, seize villes de la banlieue de Tananarive sont menacées par des inondations et des glissements de terrain. 
Si le Sud de Madagascar meurt de soif, le Nord se noie sous les pluies torrentielles. Après Nosy-Be, Sambava, Majunga, Tamatave, c'est au tour de Tananarive de vivre sous les averses tropicales. Il pleut sans cesse sur la capitale depuis plus d'une semaine. 

Cette pluviométrie exceptionnelle a fait grimper les cours d'eau qui bordent la capitale obligeant les services météorologiques de la Grande île à lancer un état d'alerte jaune. "Les communes concernées par l’avis de menace de danger sont les communes de Tsiafahy, Bongatsara, Antanety, Ampahitrosy, Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana et Ampangabe", écrit le Madagascar-Tribune
 

La pluie va encore tomber pendant trois jours 


Selon les spécialistes, le risque pourrait devenir sérieux ce lundi 24 février 2020, mais le paroxisme n'est pas encore atteint. Les précipitations de ces derniers jours ont amené les rivières Ikopa et Sisaony à leur seuil critique. Aucune évacuation n'a eu lieu dans les zones sensibles. Le danger le plus important est pour les riverains du Sisaony. Dès dimanche soir, cette rivière avait dépassé la côte maximale. Une information qui inquiète les autorités, "la pluie devrait encore tomber sur la capitale pendant trois jours", a confié le directeur général du directeur général du Bureau national de gestion des risques et catastrophes à L'Express de Madagascar.