Manifestation du 5 octobre : l'appel à une journée nationale de grève relayé à La Réunion

social
manifestation syndicat
©RB / Imaz Press Réunion
Les organisations syndicales appellent à une journée nationale de grève et de manifestation interprofessionnelle ce mardi 5 octobre. Un appel contre les réformes du gouvernement relayé par la CGT, FO, FSU, Solidaires et SAIPER à La Réunion.

Retraite, salaires, emploi, service public sont au cœur des revendications de la journée nationale de grève du mardi 5 octobre. Réunies en intersyndicale, les organisations CGT, FO, FSU et Solidaires appellent à la mobilisation à La Réunion également.

Un défilé est organisé à Saint-Denis, depuis le Petit Marché vers la préfecture. Le rendez-vous est fixé à 9h.

Secteur privé et public au cœur des revendications

Les salariés du secteur privé et public sont appelés à se mobiliser pour défendre les salaires, les retraites, les emplois et les conditions de travail. Parmi les revendications : l’augmentation générale des salaires et des pensions, la revalorisation des emplois à bas salaires, à temps partiel, l’augmentation du smic, du point d’indice dans la Fonction publique et des grilles de salaires.

Les syndicats demandent notamment l’abandon définitif des "contre-réformes" des retraies et de l’assurance chômage. Ils exigent également la fin des fermetures de services, des suppressions d’emplois, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique.

La crise sanitaire ne doit pas être un prétexte, selon les syndicats

Les organisations syndicales s’opposent " à ce que la situation sanitaire soit utilisée par le gouvernement et le patronat pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salariés et des jeunes ".

Elles sont contre l’obligation vaccinale, le pass sanitaire "liberticide" et " l’infâme chantage à l’emploi déjà mis en œuvre dans de nombreux secteurs  publics et privés ", explique-t-elle. Pour les syndicats, il est nécessaire de convaincre et de rassurer, et non de sanctionner les salariés soumis à la vaccination.

Des perturbations à prévoir dans les écoles

Suite au dépôt de l’appel national à la grève, certaines communes ont fait savoir qu’il y aurait des perturbations dans le fonctionnement des services publics notamment. C’est le cas de la ville du Port qui indique que les services de restauration, de surveillance de la pause méridienne et de garderie de fin de journée ne seront pas assuré dans les écoles de la commune. La crèche Isnelle Amelin et le jardin d’enfants municipal seront fermés.

A Saint-Joseph, la municipalité que les services de restauration scolaire, de surveillance, d'entretiene t de garderie ne pourront être assurés dans les écoles de la commune demain, mardi 5 octobre. LEs parents des élèves sont invités à prendre leurs dispositions.