Maurice : 350 kg de bois de santal saisis et cinq trafiquants en cavale

braconnage
Bois de Santal maurice trafic 17 août 2022
Les garde-côtes et les forestiers de l'île Maurice ont intercepté 350 kg de bois de santal coupés par des braconniers sur l'île d'Ambre ©Capture d'écran L'Express de Maurice
Les garde-côtes, aidés des agents du "Service Forestier et du National Parks and Conservation Service (NPCS)", ont mis fin à un trafic de bois de santal. Les contrebandiers allaient quitter l’île d’Ambre sur une barque avec 350 kg de bois de santal. Cinq hommes sont recherchés. Dans leur fuite, ils ont abandonné leurs téléphones portables et leurs sacs à dos.

Vendredi 12 août 2022, en début d’après-midi, des garde-côtes de l’île Maurice embarquent des agents des Services Forestier et de la Conservation des Parcs pour se rendre de toute urgence sur l’île d’Ambre, nous apprend Défimédia. Ils viennent d’être informés qu’une embarcation a accosté dans le secteur de « Trou-Anglais ». Les cinq hommes, qui étaient à son bord, se sont enfoncés dans les bois et sont en train d'embarquer du bois de santal.
 
Les représentants des forces de l’ordre, qui sont également en charge de la protection de l’environnement, ont saisi 350 kg de bois. Le butin a été abandonné par les braconniers quand le navire des garde-côtes a accosté. Dans la hâte, les trafiquants ont abandonné sur place leurs téléphones portables, leurs machettes et leurs sacs à dos, souligne IonNews.
 
Inutile de préciser, que les auteurs de cette tentative de braconnage vont rapidement être identifiés et interpellés, écrit Wazaa.mu.


Un bois précieux depuis des siècles



Cette plante, au parfum prononcé, fait partie des espèces végétales en danger. Elle est essentielle en parfumerie, pour fabriquer de l’encens, mais aussi dans l’hindouisme. Le santal sert à constituer la pâte qui permet de garder le troisième œil au « frais ».

Cette plante est également utilisée lors des cérémonies dédiées à Shiva et pour la fabrication de l’encens.
Le tronc de ce bois précieux a également permis de fabriquer des temples en Inde. Dans ces lieux sacrés, les fidèles se recueillent dans un univers à la senteur apaisante, qui favorise la méditation et l’attention.

Le bois de santal traverse les siècles. Dans l’antiquité, il était utilisé pour la fabrication des harpes et des luths. Selon la bible, il aurait également servi à la confection des balustrades dans le temple de Jérusalem, du temps du roi Salomon, en Israël.