Maurice : 5 073 vaccinés positifs, dont 519 n'ont reçu qu'une dose

santé
Troisième dose envisagée à Maurice
©Capture d'écran L'Express de Maurice
En fin de semaine dernière, le ministre de la Santé de l'île Maurice, Kailesh Jagutpal, a révélé que 4 554 Mauriciens vaccinés ont été testés positifs. Plus de 500 n'avaient reçu qu'une seule dose. L'île Rodrigues, qui est Safe Covid, a repoussé la réouverture de ses frontières au 1er novembre 2021.

L'île Maurice qui tente de faire au mieux depuis plus d'un an et demi, comme l'ensemble des pays dans le monde, est confrontée à une énième vague de tests Covid positifs. Lors de sa dernière conférence de presse, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a annoncé que 8 109 patients ont été testés positifs la semaine dernière. 4 554 de ces personnes avaient reçu deux doses et 519, une seule piqûre. Le calcul est donc de 5 073 vaccinées pour une totalité de 8 109 tests positifs. 

Il est essentiel de ne pas tirer de conclusion hâtive ! Dans tous les pays, les spécialistes ont souligné que la vaccination n'empêchait pas d'être porteur du virus. Elle n'évite pas, non plus, de le transmettre, mais elle protégerait des formes graves. Les statistiques mauriciennes confirment cette tendance. Sur les 43 décès, directement liés à la Covid (le ministère exclut de son décompte les victimes porteuses de comorbidités), cinq personnes étaient vaccinées, écrit L'Express de Maurice.

Une troisième dose

 

La nouvelle vague de patients positifs, dont la plupart ont été vaccinés, ne surprend pas Houriiyah Tegally, doctorante en bio-informatiques. Elle confit au journal de l'île sœur : "Déjà, nous avions des vaccins dont l’efficacité était moindre que les vaccins mRNA. Et ces vaccins avaient été développés pour la souche originale du virus", avant de conclure, "Pour l’heure, il semble que le mix vaccinal pour la 3 ème dose soit plus efficace que l’administration du même vaccin. Il faut maintenant bien voir sur quelles combinaisons de vaccins, des études ont été menées avant de lancer la campagne pour la 3 ème dose".

Cette lecture des faits n'est pas celle de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Depuis le 18 août 2021, les dirigeants de l'instance internationale estiment que l'urgence n'est pas la troisième dose, mais de traiter les zones présentant un taux de vaccination inférieur à 20%, écrit France24. Elles sont essentiellement situées dans les pays les plus pauvres de la planète. Espérer atteindre l'immunité collective avec des personnes non-protégées, est impossible pour les experts de l'OMS.

L'île Rodrigues repousse la réouverture de ses frontières au 1er novembre

L'île Rodrigues est une dépendance mauricienne. Elle est située à 583 km à l'Est de l'île sœur. Cet isolement, lui permet d'être un territoire Safe-Covid. Afin de se protéger de la dernière déferlante, les dirigeants rodriguais ont finalement opté pour une réouverture des frontières aux vols commerciaux le premier novembre 2021. Tous espèrent que d'ici à cette date, la transmission virale diminuera. 

En attendant, Les Rodriguais se préparent à rouvrir les structures hôtelières et les chambres d'hôtes. De leur côté, les services de Santé ont mis en place des centres spécialisés. L'un, des plus important, est à Mont-Lubin, écrit L'Express de Maurice. Il compte 36 lits. Des médecins et des infirmières mauriciens aident leurs homologues à structurer les sites Covid, tout en espérant qu'ils seront inutiles. 

La campagne de vaccination se poursuit. 5 000 doses de Sinopharm ont été livrées, mercredi dernier. 90% de la population devrait être vaccinée, fin octobre 2021.