Maurice Covid-19 : un décès et 38 tests positifs

coronavirus
Test Covid île Maurice 31 mars 2021
©Capture d'écran L'Express de Maurice

Une femme de 52 ans est décédée de la Covid-19, ce mardi 30 mars 2021, à l'hôpital de Souillac. Employée d'une clinique privée, elle avait été transférée en soins intensifs, dimanche. L'oxygénation massive n'a pas permis de la sauver. L'île Maurice compte officiellement 10 décès depuis un an.

Des médias doutaient des chiffres officiels de l'île Maurice, aucun décès de la Covid n'ayant été enregistré depuis plusieurs semaines. Leurs interrogations, ont-elles un sens ?

Mardi soir, une femme de 52 ans a expiré des suites de cette maladie. Employée dans une clinique privée de l'île sœur, elle était malade depuis la fin de semaine dernière. Son état s'est dégradé, dimanche 28 mars 2021. Elle a été admise en soins intensifs, mais alheureusement il était déjà trop tard. Comme la grande majorité des personnes victimes de la Covid-19, cette patiente présentait des symptômes très graves lors de sa prise en charge a précisé la docteure Catherine Gaud, écrit L'Express de Maurice

Mardi soir, les autorités sanitaires de l'île Maurice ont enregistré 38 nouveaux cas cas positifs à la Covid-19. Depuis un an, elles comptabilisent 10 décès et 996 cas recensés, note Le Mauricien.

Deux nouveaux cluster identifiés

Lors de la conférence de presse du National Communication Committee sur la Covid-19, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a annoncé que deux nouveaux clusters ont été identifiés par les services en charge des tests massifs. Le premier est à Glenn-Park à Vacoas, le second est l'hôpital de Souillac. 

À Glenn-Park, plusieurs citoyens auraient contracté le virus lors de funérailles, le 15 mars 2021. Depuis, 20 personnes, qui ont assisté à la cérémonie, sont positives à la Covid-19. L'une des patientes fait partie du personnel de l'hôpital de Victoria. 

Les hôpitaux, et ce n'est pas une découverte, sont des lieux particulièrement sensibles. Les employés sont habitués aux gestes barrières. Ils étaient appliqués bien avant la pandémie. Cependant, le risque zéro n'existe pas. Le décès de la femme de 52 ans en est la triste illustration. Mardi soir, les autorités mauriciennes ont également révélé qu'une infirmière de l'hôpital de Souillac et plusieurs de ses proches ont été testés positifs, précise Défimédia