Maurice : des trafiquants, en partance vers La Réunion, interpellés sur un hors-bord

trafic de drogue
 Bateau échoué à l'embouchure de la rivière du Mât
Un bateau rempli de cigarettes échoue vers l'embouchure de la rivière du Mât ©Henry-Claude Elma

Le nombre, de trafiquants de drogue mauriciens interpellés à La Réunion, croit sans cesse. Dans la nuit du 28 au 29 mai 2021, les gardes-côtes de l'île Maurice ont appréhendé trois hommes sur un hors-bord. Ils ont découvert, dans l'embarcation, 650 litres de carburant et 13 000 €.

La Réunion, est-elle devenue l'entrepôt des trafiquants de drogues de l'île Maurice ? Cette question, incongrue, il y a encore quelques mois, prend corps. Combien de Mauriciens arrêtés dans notre île, combien de bateaux échoués ?  

Il était admis que l'axe privilégié pour les livraisons de stupéfiants dans l'île sœur était "la ligne" directe : Madagascar-Maurice. Pourtant, les faits sont têtus et il n'est pas permis de les ignorer. Dans la nuit du 28 au 29 mai 2021, les gardes-côtes ont interpellé trois hommes au large du Coin-de-Mire. Sur le hors-bord, ils ont découvert 650 litres de carburant et 13 000 € en petite coupure, écrit Le Mauricien

Cette somme en liquide et la quantité d'essence semblent indiquer que le pilote et ses passagers venaient à La Réunion. 

Un éleveur de Grand-Gaube organiserait le trafic

 

Les trois suspects, en garde à vue, ont eu toutes les peines du monde à justifier leur escapade en mer. Ils étaient déjà 5 milles de la côte lors de leur arraisonnement. Le skipper qui ne détient pas de licence de navigation a essayé d'expliquer qu'il voulait tester les deux moteurs de 115 chevaux. D'où la présence du mécanicien. Le troisième passager, un maçon, avait simplement suivi ses amis.

Cette histoire aurait pu être crédible, sans la présence des jerrycans de carburant, de l'argent et du simple fait que les suspects se trouvaient sur un hors-bord doté d'une fausse immatriculation, de nuit, malgré les restrictions sanitaires qui interdisaient de prendre la mer.

Un éleveur de Grand-Gaube a été arrêté. Il aurait fourni, l'essence et l'argent. Il a été placé en détention. Le Central Criminal Investigation Department (CCID) enquête sur les liens entre les quatre hommes et d'autres trafiquants présumés. D'autres arrestations sont envisagées, écrivent nos confrères de l'île Maurice.