Maurice : la docteur Catherine Gaud lutte contre la covid-19

coronavirus
Maurice Catherine Gaud aux côté de Zouberr Joomaye, lutte contre la covid-19
©Capture d'écran Défimédia
Catherine Gaud, figure médicale de la lutte contre le Sida à La Réunion et figure politique auprès de Paul Vergès, à la région, a été nommée conseillère à l'île Maurice pour aider le gouvernement à lutter contre la pandémie de covid-19. Son époux est un radiologue, originaire de l'île soeur.
Une photo de Catherine Gaud, aux côtés du Dr Zouberr Joomaye, le responsable du National Communication Committee sur la Covid-19 de l'île Maurice a étonné les internautes. Pourtant, cette collaboration est actée depuis le mois de mai 2020. La docteur Catherine Gaud, qui a lutté contre le Sida à La Réunion pendant des années, vit sur l'île sœur dont son époux, radiologue, est originaire

Quand la pandémie due à la covid-19 a éclaté, le gouvernement mauricien a fait appel à ses compétences pour gérer la crise. L'ancienne cheffe du service immunologie à l’hôpital de Bellepierre expliquait à L'Express de Maurice, lors de sa nomination en mai dernier : "J’ai un peu cette connaissance de l’état d’esprit mauricien. Mes enfants sont mauriciens. Mes petits-enfants sont nés ici"
Ce mercredi 23 septembre 2020, elle était, donc, en première ligne face à la presse pour préciser le plan mis en œuvre lors de la réouverture partielle des frontières mauriciennes.
 

14 patients traités contre la covid-19


386 voyageurs se sont déjà inscrits sur la liste pour effectuer la quatorzaine à l'île Maurice écrit Défimédia
Les passagers seront transportés exclusivement par Air Mauritius et d'Emirates a souligné Zouberr Joomaye. Les voyageurs, dont le test sera négatif, pourront attendre, "d'être libérés", dans le cadre familial (couple et enfants). Cependant, la majorité a opté de rester isolée dans les hôtels, trois-étoiles, dédiés. 

Interrogé sur le nombre de patients hospitalisés à l'île Maurice, le responsable de la communication de la cellule de lutte contre la covid-19 a révélé que 14 personnes étaient toujours sous traitement et trois viennent d'être officiellement guéries. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live