Maurice : la marée noire tue les poissons et la petite pêche

pollution
Marée noire du Wakashio à l'île Maurice
©Capture d'écran La Croix
Les analyses de Quantilab sur les poissons et les crustacés de l'île Maurice confirment que la faune a été touchée par la marée noire. Les résultats ont été transmis, ce mardi 8 septembre 2020, au ministère de la pêche. Dans 19 secteurs côtiers, le prélèvement et la vente sont désormais interdits.
Les poissons et les crustacés de 19 secteurs de l'île Maurice ne peuvent plus être prélevés, vendus et consommés : 
 
  • Pointe-D’Esny
  • Deux-Freres
  • Bambous-Virieux
  • Grande-Riviere Sud-Est
  • Albion
  • Blue Bay
  • Trou-d’Eau-Douce
  • Belle-Mare
  • Mahebourg
  • Souillac
  • Riambel
  • Saint-Felix
  • Baie-du-Cap
  • Saint-Martin
  • Le Morne
  • Poudre-D’Or 
  • Melville
  • Grand-Baie
  • Pointe-des-Lascars
Carte de la côte Est de l'île Maurice impactée par la Marée-Noire septembre 2020
©Google Map
 

Des traces d'hydrocarbures dans les poissons et les crustacés


Cette liste a été établie par le laboratoire Quantilab. Il a été sollicité par le ministère de la pêche pour effectuer des prélèvements de poissons et de crustacés. Les premiers ont eu lieu les 14 et 15 août 2020. Les scientifiques se sont adressés à des pêcheurs professionnels pour obtenir différentes espèces. Dans la totalité, ils ont relevé des traces d'hydrocarbures les rendant impropres à la consommation écrit L'Express de Maurice

Le 24 août 2020, les scientifiques se sont intéressés aux crevettes, langoustes et coquillages. Là encore, la marée noire est présente. Ce sont des traces, mais ils rendent ces aliments potentiellement dangereux pour les consommateurs.  
Des tests ont, également, été réalisés dans les régions qui n'ont pas été touchées par la nappe d'hydrocarbure. Les résultats seront transmis très rapidement. Ce n'est pas anecdotique. Les espèces ne sont pas toutes grégaires et certains semi-pélagiques peuvent avoir été pollués.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live