Maurice : la rentrée des classes reportée pour cause de Covid

éducation
Rentrée scolaire marquage au sol
©Imaz Press (Illustration)

La rentrée des classes, à l'île Maurice, est reportée au début du mois de juillet 2021. Le retour des élèves en présentiel était prévu à partir du 18 ou 21 juin 2021, mais la pandémie a contraint les autorités à repousser l'ouverture des établissements scolaires de dix jours.

L'île Maurice lutte depuis le début du mois de mars contre la seconde vague de Covid. Entre confinement, couvre feu et zone rouge les autorités sanitaires ont limité la casse, mais ne sont pas parvenues à circonscrire totalement la circulation du virus. 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, espérait un retour des élèves dans les classes le 18 juin 2021, mais finalement il a dû renoncer et a décidé de suivre les avis des experts. Le "High Level Committee", qu'il préside, a pris la décision de reporter la rentrée au jeudi 1er ou vendredi 2 juillet 2021, nous apprend Défimédia.

La bibliothèque de l'université fermée pour trois jours

 

Est-ce lié ? Difficile de l'affirmer, mais on ne peut ignorer le cas positif de la femme du bibliothécaire en chef de l'université qui a contraint le président de la faculté à fermer la bibliothèque pour les trois prochains jours.

"Personne n’est à l’abri. Dès que nous avons pris connaissance de ce cas, nous avons réagi tout de suite et nous avons envoyé un courriel à la direction. La fermeture de la bibliothèque pour trois jours uniquement n’est pas suffisante. On aurait dû attendre les résultats du deuxième test PCR et décider sur la marche à suivre", a d'ailleurs souligné au journal Le Mauricien, Iqbal Sookhroo, président de l'Unité du personnel de l'Université de Maurice (USU) .

11 accidents de voiture mortels pendant le confinement

 

IonNews, relève l'un des paradoxes de cette période étrange que vit l'île Maurice. On comptabilise 11 morts sur les routes de l'île sœur du 18 au 31 mars 2021 (période de confinement). Dans le même temps, les autorités de santé ont enregistré 8 victimes de la covid.

Le journal ne remet pas en cause la nécessité des mesures prises par l'exécutif pour lutter contre la pandémie, mais il pointe du doigt l'incivisme et le non-respect du code la route des usagers. Les dernières études montrent que les deux-roues sont les premiers concernés. Les pilotes sont les premières victimes et les principaux auteurs d'excès de vitesse.

Les deux-roues motorisés représentent 40% des véhicules en circulation sur les routes mauriciennes. Ce pourcentage est de 4% en France et 15% à Singapour, de plus les routes sont souvent très abimées. L'asphalte a été remplacé sur les grands axes, mais de nombreux endroits sont impraticables, sans prendre de risque.

Enfin, les autorités vont lancer une nouvelle campagne de sécurité routière dans les établissements scolaires.