Maurice : le jardinier plantait du cannabis

drogue
Zamal jardinier villa île Maurice 31 août 2022
Un jardinier interpellé et inculpé pour trafic de drogue. Il plantait du cannabis dans le jardin des villas où il travaillait ©Capture d'écran Défimédia
Un homme de 45 ans, jardinier dans une résidence de luxe à Bel-Ombre, a été arrêté pour culture et trafic de cannabis. Le suspect plantait des fleurs, mais aussi du "zamal". Les policiers ont saisi 17 pieds dans les jardins de deux villas inhabitées.

Le jardinier avait la main un peu trop verte. Les inspecteurs de la brigade antidrogue du Sud de l'île Maurice surveillaient depuis plusieurs jours les allées et venues de cet employé d'une résidence de luxe. L'homme, âgé de 45 ans, s'occupait de l'entretien des jardins de villas 5 étoiles, nous apprend Défimédia. Les policiers avaient appris que l'homme fournissait de "l'herbe" à plusieurs consommateurs du secteur. 

Avant de l'interpeller, les inspecteurs voulaient découvrir s'il s'agissait d'un simple revendeur, impliqué dans un plus vaste réseau, ou un "producteur-détaillant".

La filature discrète a permis de découvrir la source du cannabis. 

Deux jardins de la résidence

Mardi, les agents de la brigade antidrogue ont débarqué sur son lieu de travail avec des mandats de perquisition. En faisant, le tour des jardins des villas, ils ont découvert le pot aux roses (zamal). Dix-sept pieds étaient plantés au milieu des parterres de fleurs de deux maisons inoccupées. 

Au domicile du suspect, les policiers ont saisi 42 grammes d'herbe et 43 sachets prêts à être vendus. À Maurice, les dix-sept pieds représente une valeur marchande de 900 000 RS, soit 19 889 €. 

Après son audition, l'homme a été présenté devant le tribunal de Souillac où il a été inculpé pour trafic de drogue.