Maurice : le personnel de l'hôpital Victoria déjeune sous la pluie

hôpital
Personnel de l'hôpital de Candos mange sous la pluie
©Capture d'écran L'Express de Maurice
Le personnel de l'Hôpital Victoria à Candos prend son repas dehors, faute de cantine... Confrontés à une mobilisation sans fin, privés de vacances et de fêtes de fin d'année, les soignants ont décidé de rompre le silence. Malgré deux années de sacrifice, ils déjeunent, dehors, sous la pluie...

Les soignants de tous les pays sont en première ligne depuis deux ans. Deux années, à se donner sans compter, dans des conditions, souvent impossibles, malgré les difficultés, ils ont tenté de répondre aux urgences. Il y a la Covid, mais pas uniquement. Les autres pathologies, les accidents, les maladies "classiques" n'ont pas disparu. Pourtant, dimanche midi, ces "frontliner" étaient assis sous une avancée du toit de l'hôpital Victoria de Candos pour prendre leur déjeuner. 

Pourquoi ? Le mess est fermé : "Pa kapav servi, dan bez net. Dimounn pé bizin manz déor dan lapli", une situation qu'ils enduraient en silence, mais en cette période de pluie, la coupe est pleine, "tout le monde profite d’un peu de temps en famille, savourent des moments avec leurs proches, nous, nous n’en avons pas le droit. C’est injuste !".

Des mots et des faits

 

Cette photographie de L'Express de Maurice, ce dimanche 26 décembre 2021, ne peut pas laisser indifférent. Elle est symbolique des conditions dans lesquelles travaillent les "frontliner" chez nos voisins, comme dans de nombreux pays. Ce cliché nous renvoie inévitablement aux grandes déclarations des principaux responsables des différents pays.

Combien de ces professionnels renonceraient, s'ils n'avaient pas l'obligation de subvenir aux besoins de leur famille. Il suffit de les écouter pour comprendre qu'ils sont au bord du (voire en) "burnout" : "Nous avons l’habitude d’organiser un petit gathering entre nous. Mais cette fois, il n’en est rien. Ek tou sa dimounn ek koleg mem kinn mor, nou pa anvi fété", avant de conclure, "Kan ou fer sa kalité travay-la, fami bizin konpréansif, moral bizin for. Samem ki apel frontliners...". Il y a urgence ! 

38 tests Covid positif en 24 heures

La Covid ne se soucie pas des fêtes de fin d'années. Ces regroupements familiaux sont même des sources d'inquiétude pour les autorités. À Maurice et à La Réunion, en 2021 comme l'année dernière, les autorités ont multiplié les recommandations et les rappels au respect des gestes barrières et à la distanciation sanitaire avec les personnes âgées (à risque). Dimanche 26 décembre 2021, 38 tests à la Covid ont été enregistrés par les services du ministère de la Santé, écrit Le Mauricien. Précisons qu'aucun décès n'a été signalé par les services hospitaliers.