Maurice : une enfant d'un an étranglée par son beau-père

faits divers
Maurice : meurtre d'une enfant de 14 mois par son beau-père le 1er juin 2021
©Capture d'écran L'Express de Maurice

Elle avait 14 mois. Elle pleurait. Son beau-père l'a étranglée pour la faire taire. Le meurtrier "présumé", un Mauricien âgé de 29 ans, a été interpellé, mardi. Il est en garde à vue et devrait être déféré au tribunal dans les prochaines heures. Le corps du bébé a été autopsié, hier, mardi. 

Le drame s'est noué dans la nuit de lundi à mardi à Trou d'Eau-Douce, petit bourg situé sur la côte Est de l'île Maurice. Allyaah, 14 mois, pleurait. Dans la nuit, son beau-père excédé s'est levé et l'a étranglée. "Il voulait juste la faire taire". La mère a tenté de ranimer son enfant. Elle a effectué du bouche à bouche, un massage cardiaque, avant d'appeler ses voisins au secours. Malheureusement, il était trop tard. Au petit jour, le petit corps a été emené par les secouristes. L'autopsie, effectuée à l'hôpital de Candos, a confirmé une asphyxie suite à une compression du cou, note Le Mauricien.

Le beau-père, Jean-Damien Keny Cader, 29 ans, déjà connu de la justice mauricienne, est entendu depuis au poste de police de Bel-Air. Il a reconnu les faits et s'est borné à dire : "Elle pleurait trop !", nous apprend Défimédia.

Une mère totalement perdue

La mère d'Allyaah vit depuis un véritable cauchemar. Elle a passé sa journée à l'hôpital à attendre la restitution du corps de son bébé. Anaelle Pierre, mère de trois enfants, vivait en concubinage avec le meurtrier de sa fillette. Elle avait remarqué que les marmailles avaient peur de lui. Elle n'imaginait pas qu'il pouvait devenir si violent. Elle a confié à L'Express de Maurice, qu'elle lui défendait de lever la main sur ses petits et se fachaît quand il les effrayait.

Malheureusement, dans la nuit de lundi à mardi, l'alcool aidant, Jean-Damien Keny Cader a commis l'irréparable. Allyaah, 14 mois, n'est plus et quelque soit la décision judiciaire, la jeune mère de famille a perdu sa fille et ses deux jeunes garçons n'ont plus de sœur.

Trou d'Eau-Douce île Maurice
©Google Maps