Mauriciens bloqués à La Réunion : plus de 200 d'entre-eux ont pu regagner l'île sœur ce mardi

océan indien
200 Mauriciens bloqués à La Réunion peuvent rentrer dans l'île soeur
©Didier Sooben
L'île Maurice avait fermé ses frontières au mois de mars, en raison de la pandémie de coronavirus. Des centaines de Mauriciens bloqués à La Réunion sont enfin rentrés chez eux, ce mardi, après presque 7 mois d'attente.
C’était un grand moment de soulagement ce mardi matin à l’aéroport Roland Garros. Des centaines de Mauriciens, bloqués à la Réunion depuis le début du confinement à cause de la fermeture des frontières, peuvent enfin retourner chez eux.
 

Un rapatriement mal orchestré

A La Réunion, une quarantaine de mauriciens bloqués dans l’île s'étaient mobilisés samedi dernier. Ils participaient à une manifestation en même temps que celle organisée à Mahébourg et dans d'autres villes du monde. Depuis plusieurs mois, ils demandaient l’aide du ministère des affaires étrangères mauricien pour assurer rapidement leur rapatriement. Un rapatriement mal géré par leur gouvernement selon eux.
 


Un soulagement en demi-teinte

Ce mardi matin, ils ont pu prendre un vol Air Mauritius à 13h15, en déboursant 268 euros pour le retour. Ils étaient plus de 200 à faire la queue au comptoir d’enregistrement. Ils avaient hâte de retrouver leur famille, même si la quatorzaine reste obligatoire et à leur frais.

Le gouvernement de l'île sœur a en effet décidé de faire payer entre 30 000 et 40 000 roupies par personne pour effectuer leur quarantaine dans des hôtels mauriciens. Soit entre 634 et 845 euros.

Une quarantaine de ressortissants mauriciens restent encore sur le carreau. Ils n’ont pas pu prendre l’avion avec leurs compatriotes par manque d’argent pour payer le billet d’avion.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live