réunion
info locale

Mayotte : une rafale de 13 séismes ce vendredi matin

monde
Séisme Mayotte
Alors qu'une mission gouvernementale arrive ce vendredi 1er juin à Mayotte, 13 séismes supérieurs à une magnitude de 4 ont été enregistrés sur l'île aux parfums ce matin, entre 6h18 et 7h24. La secousse la plus importante a été ressentie à 6h24 avec une magnitude de 5,2.
Alors que les mairies de Mayotte ont entamé un travail de recensement des dégâts causés par les séismes depuis le 10 mai, la terre continue de trembler. Pas plus tard que ce matin, une rafale de séismes a été enregistrée. 13 secousses supérieures à une magnitude de 4 entre 6h18 et 7h24.

- vendredi 1er juin à 06h18 d’une magnitude de 4.4
- vendredi 1er juin à 06h24 d’une magnitude de 5.2
- vendredi 1er juin à 06h29 d’une magnitude de 4.6
- vendredi 1er juin à 06h31 d’une magnitude de 4.4
- vendredi 1er juin à 06h36 d’une magnitude de 5.2
- vendredi 1er juin à 06h45 d’une magnitude de 4.7
- vendredi 1er juin à 06h52 d’une magnitude de 4.4
- vendredi 1er juin à 06h53 d’une magnitude de 4.3
- vendredi 1er juin à 06h58 d’une magnitude de 4.0
- vendredi 1er juin à 07h01 d’une magnitude de 4.7
- vendredi 1er juin à 07h01 d’une magnitude de 4.2
- vendredi 1er juin à 07h04 d’une magnitude de 4.4
- vendredi 1er juin à 07h24 d’une magnitude de 4.2

Une mission d’expertise sur fond d’inquiétude

Avec 700 micro-secousses enregistrées (70 ressenties par les hatitants), la population vit dans la crainte. Des séismes à répétition qui n’ont pour l’heure pas fait de gros dégâts mais qui mettent les nerfs à rude épreuve. Voire pire : les habitants sont impuissants et peu informés.

Face à cette situation préoccupante, Jacqueline Gourault, la ministre auprès du ministre de l’Intérieur a assuré que tout serait mis en œuvre pour rassurer la population. Et c’est en ce sens qu’une mission d’expertise est dépêchée sur place ce vendredi 1er juin. Une mission composée notamment « de la sécurité civile et de scientifiques spécialistes en sismologie », a déclaré la ministre lors des questions au gouvernement, mardi au Sénat.  Leurs missions : s’assurer « qu’une organisation fiable et des moyens logistiques seront opérationnels en cas d’aggravation de la crise sismique et apporter des réponses aux nombreuses questions que se posent les habitants de Mayotte », précise Bruno Minas, notre confrère de Mayotte la 1ère.

Dans ce climat anxiogène, les Mahorais suivent tant bien que mal les instructions préfectorales et de la Croix-Rouge diffusées en français et en shimaoré pour se protéger en cas de secousses et informent les mairies en cas de fissures sur les murs de leurs habitations.


Publicité