Un médecin Koweitien condamné pour atrocité sur sa servante malgache

océan indien
Employée de maison au Koweit
©RFI
Une femme médecin koweitienne vient d’être condamnée à 4 ans de prison ferme pour avoir maltraité son employée malgache. Au cours des violences, la « servante » a perdu l’usage de son œil gauche.
Les maltraitances, dont sont victimes les employés de maison au Koweit, ont souvent été évoquées, mais rarement jugées. C’est donc quasiment une première, un tribunal vient de condamner une femme médecin de 55 ans à une peine de prison ferme, 2500 dollars d’amende et à verser 16 500 dollars de compensation à sa victime.
 
Le site lorientlejour.com explique que le calvaire de la jeune victime débute en 2013. Dès son entrée au service de cet employeur, elle devient un souffre douleur. L’escalade des sévices atteint son paroxysme quand elle perd l’usage de son œil gauche.
 
Sa plainte donne lieu à une enquête de police qui confirme les faits. Pourtant, l’accusée est remise en liberté et le juge de 1ère instance relaxe l’auteur des coups.
Elle vient d’obtenir réparation devant la cour d’appel qui a délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de l’accusée.
 
Ce phénomène a pris une telle ampleur au Koweit que le parlement vient de légiférer sur le statut des employés de maison trop souvent victimes d’abus caractérisés.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live