publicité

Les migrants sri-lankais devant le tribunal administratif

Les migrants sri-lankais arrivés le 5 février dernier à La Réunion sont devant le tribunal administratif ce mercredi 13 février. Ils contestent la décision de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) qui refuse leur droit d’asile. 

Les migrants sri-lankais devant le tribunal administratif. © Imaz Press
© Imaz Press Les migrants sri-lankais devant le tribunal administratif.
  • LP / Géraldine Blandin
  • Publié le , mis à jour le
Trente-huit Sri-Lankais sont entendus ce mercredi 13 février par le tribunal administratif. L’institution va étudier leur dossier de demande d’entrée sur le territoire et peut revenir sur le refus par l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) de leur demande d’asile. En effet, les migrants ont fait appel du rejet de leur demande d'asile prononcé par le ministère de l'Intérieur après un avis négatif de l’Ofpra.

C'est leur dernière chance de rester sur le territoire français, mais les chances sont infimes. Ils devraient être raccompagnés à la frontière dans les jours qui viennent.
 

Prolongés en zone d'attente

Hier, la Cour d’appel a confirmé le prolongement du placement en zone d’attente de 68 migrants. "Les personnes maintenues en zone d’attente doivent avoir accès à l’avocat et c’est ce droit qui a été bafoué, affirmait sur Réunion La 1ère, Maître Mardaye, l’une des avocates des migrants. Il nous reste la possibilité de se pourvoir en Cour de Cassation, mais ce sera une question de principe". 

Ils font partie des 72 migrants arrivés le 5 février dernier à La Réunion à bord de l’Imula. Ils expliquent avoir quitter leur pays car ils n’y sont plus en sécurité.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play