Monique Honoré, l'épouse de l’écrivain Daniel Honoré, est décédée

culture créole
Monique et Daniel Honoré
Monique et Daniel Honoré. ©Bernard Batou
Monique Honoré est décédée ce samedi 9 avril. Plusieurs hommages sont rendus à l'épouse de l'écrivain Daniel Honoré, qui œuvrait elle aussi à la mise en avant de la culture créole.

Monique Honoré est décédée ce samedi 9 avril. L'épouse de l'écrivain Daniel Honoré, œuvrait elle aussi à la défense et la mise en avant de la culture créole. Son mari était décédé en 2018.

Des hommages

Plusieurs hommages sont rendus à Monique Honoré ce samedi. Huguette Bello, présidente du Conseil régional de La Réunion, présente ses "condoléances attristées à sa famille et ceux qui l’entourent."

Le Conseil de la Culture, de l’éducation et de l’environnement "salue aussi la mémoire de Monique Honoré". "Derrière chaque grand homme se cache une femme... mais pourquoi ne pas dire une grande femme ? Après tout si l'homme est grand c'est en partie grâce à elle", écrit le CCEE en reprenant cette citation de Fabien Sullivan Grandfils. "Monique lété in fanm dobout, zarboutan du zarboutan, qui fut de tous les combats de Daniel et dont la gentillesse, la simplicité et le courage ont conquis l’ensemble des membres du Conseil".

L’écrivain, Bernard Batou, lui rend aussi hommage. "Elle représentait une force pour Daniel avec lequel elle a partagé de très belles expériences et de beaux souvenirs, écrit-il. Elle aimait lire, elle aimait partager, elle était fière du travail accompli par son mari pour la valorisation et la transmission de la langue créole, de nout fon’ker, nout l’histoire, nout racines… La disparition de son mari l’a beaucoup fragilisé mais Monique restera, pour nous, tous, pour La Réunion, une femme d’exception, elle aussi était un zarboutan. Elle va rejoindra Daniel au pays des zétoiles, zétwal 4èr".