Muguet : la course de Joseph Avril pour le 1er mai

économie
Préparation des plants de muguets pour le 1er mai 1
Chez les horticulteurs, c'est la course à la préparation des plants de muguets pour le 1er mai. ©Laurent Josse

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, ou comme ce muguet est finalement bien arrivé à La Réunion. Encore faut-il le préparer et le distribuer à temps pour le 1er mai. Chez Joseph Avril la course contre la montre a commencé. Une aventure, que dire, une odyssée... palpitante !

En avril ne te découvre pas d'un fil, si tu veux faire ce qu'il te plaît au mois de mai !

Les dictons sonnent creux depuis quelques temps. Depuis que le blocage du canal de Suez joue avec les nerfs des horticulteurs. 

Dans le quartier de Bassin-Plat à Saint-Pierre, la période est ordinairement attendue avec empressement pour Joseph Avril. Un brin d'euphorie l'accompagnant, à l'idée de recevoir du muguet dans les temps. De le voir fleurir et d'apercevoir la joie sur le visage des clients heureux de se procurer ce fameux gage de prospérité et de bonheur, à offrir, à ceux qui leur sont chers. 

Une odyssée et ses contrariétés

En 2021, les efforts de Joseph Avril ont failli être vains... Avec le blocage du Canal de Suez, le bateau transportant sa précieuse cargaison a pris du retard. Pire, imaginez le navire transportant Ulysse aux portes du royaume d'Ithaque rebroussant chemin lorsqu'un membre de l'équipage maladroit ouvre le sac de "vent crontraire" confié par Eole... C'est en quelque sorte la même mésaventure qu'a enduré Joseph Avril. Son container s'est retrouvé à Port-Louis, à Maurice, au lieu de la Pointe-des-Galets !  

Le reportage d'Isabelle Allane et de Laurent Josse

Muguet, la course contre la montre a commencé

Après moult péripéties, le muguet a fini par être récupéré le 19 avril dernier. C'est là, enfin, que l'odyssée a pris belle tournure, car par un prompt renfort d'une vingtaine de bénévoles de l'association Odyssea, les 25 000 plants ont été rempotés en 24 heures. Un exploit.

Un soulagement aussi pour Joseph Avril, mais de courte durée. Comme le héros grec, notre producteur de muguet n'a pas fini de jouer d'ingéniosité. Faute de temps pas question de laisser les plants dans l'obscurité trop longtemps. Deux nuits. Tout au plus. Depuis, les griffes de muguet sont copieusement éclairées et brumisées. Jusqu'à cinq fois par jour. 

Le muguet fleurira à temps !

Joseph Avril, horticulteur

 

Histoire d'accélérer la floraison. "Le muguet sera prêt pour le 1er mai" s'engage l'horticulteur en précisant qu' "il y aura moins de clochettes, les brins seront plus petits, mais ils seront fleuris et garderont leur parfum plus longtemps"

Joseph Avril aux petits soins de son muguet
Joseph Avril fait parler sa science en redoublant d'ingéniosité pour accélérer la floraison du muguet. ©Laurent Josse

Nouveau coup d'accélérateur en prévision. Ce sera ce mercredi avec l'emballage des 25 000 plants de muguet. 

Un challenge à réaliser en une après-midi, car il faudra ensuite aller livrer la marchandise dans toutes les grandes surfaces de l'île. "En général nous avons besoin de quatre jours pour distribuer le muguet. Cette fois nous avons tout concentré sur la journée de jeudi ! " raconte Joseph Avril, qui a chaussé les baskets pour un périple, bien plus long que celui séparant les villes de Marathon et d'Athènes.

Emballage, distribution, la course se poursuit...

muguets 25 000 plants
La course contre la montre passe par l'emballage et la distribution de 25 000 plants de muguets d'ici jeudi. ©Laurent Josse

De quoi lui affubler, à défaut de médaille olympique, la clémence des dieux, pour réaliser les épreuves avec foi et sourire. Dans l'espoir de sauver le 1er mai, avec ce symbole fleuri qui défie le temps.