Second tour des municipales : début des tractations avant le dépôt des candidatures du 29 mai au 2 juin

élections
municipales 2020 1er tour urne vote 150320
©Philippe Dornier (Réunion la 1ère)
Le second tour des élections municipales est fixé au 28 juin prochain. A La Réunion, les tractations ont commencé avant le scrutin. Le dépôt des candidatures a été fixé du 29 mai au 2 juin.
A un mois du second tour des élections municipales, les tractations vont bon train et sont souvent secrètes à La Réunion. Les listes qui ont obtenu plus de 10% au premier tour peuvent se maintenir et celles qui ont obtenu plus de 5% peuvent fusionner.

Dans quelques jours, le nombre de listes présentes dans les 17 communes et celles qui auront fusionné seront connues. D’ici là, certains candidats concurrents en mars, vont peut-être réussir à s’entendre pour s’allier en juin.
 

Dépôt des candidatures du 29 mai au 2 juin 

Le dépôt des candidatures pour le second tour des élections municipales a été fixé du 29 mai au 2 juin, a annoncé, ce mercredi 27 mai, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.
Il s’est exprimé à l'issue du Conseil des ministres qui a examiné les décrets nécessaires pour l'organisation du scrutin. Christophe Castaner a ajouté que la campagne officielle débuterait "le 15 juin" prochain.
 

Bras-Panon

A Bras-Panon, trois listes peuvent rester en course. Elles sont au coude à coude autour de 30%. La liste de Daniel Gonthier, maire sortant, est en tête devant celle de Jeannick Atchappa. Jean-Hugues Ratenon arrive en troisième position.

Ce mercredi 27 mai, Jeannick Atchapa rejette la demande de Jean-Hugues Ratenon de faire un front commun contre Daniel Gonthier. Le député de la France Insoumise lui avait donné jusqu’à aujourd’hui pour répondre à sa proposition.

Refusant ce qu’il ressent comme un ultimatum, Jeannick Atchapa répond que l’engagement avait été pris que le moins bien placé des deux devait se désister, pour éviter une triangulaire favorable au maire sortant, Daniel Gonthier. Cette triangulaire qui semble bien se profiler. Parmi les perdants, Dominique Prix qui a récolté un peu moins de 5% apporte son soutien à Jeannick Atchapa. Jean-Ratenon doit réunir ses colistiers ce mercredi soir pour décider de la suite.
 

Saint-Paul 

A Saint-Paul, Jean-François Nativel annonce qu’il figurera sur la liste d’Alain Benard. Arrivé en quatrième position avec un peu moins de 6%, il n’était pas en mesure de se maintenir. Il a donc décidé de fusionner la liste d’Alain Benard.

Jean-François Nativel, président de l’association Océan Prévention Réunion, a choisi de s’allier pour un deuxième tour qui devrait voir s’affronter en triangulaire trois anciens maires : Huguette Bello, arrivée en tête avec 36,5% des voix, le maire sortant, Joseph Sinimalé avec 19,9% et Alain Benard, 14,5%.
 

Les​​ Avirons 

Aux Avirons, la triangulaire devrait se transformer en duel. Paul Fort, qui avait obtenu 13,10% le 15 mars dernier rejoint Roseline Lucas arrivée en deuxième position avec 33% des suffrages exprimés. On ne sait pas encore quelle place Roseline Lucas a offert à Paul Fort sur sa liste pour qu’il renonce à se présenter.

La nouvelle liste aura également le soutien de James Fontaine qui a obtenu 3,9% des suffrages en mars. Elle devrait affronter la liste d’Eric Ferrere arrivée en tête avec 45,8% des voix.
 

L’Etang-Salé, Saint-Louis, Saint-Leu

A l’Etang-Salé, Gilles Clain qui avait récolté un peu plus de 8% des voix devrait figurer sur la liste de Mathieu Hoareau qui se prépare à un duel face à Jean-Claude Lacouture.

A Saint-Louis, Philippe Rangama rejoindra la liste de Claude Hoareau. Il avait obtenu 7% des voix en mars. Claude Hoareau affirme avoir également le soutien de Jean Piot. Il affrontera un autre ancien maire de Saint-Louis, Cyrille Hamilcaro et Juliana M’Doihoma. Les trois candidats étaient arrivés quasiment à égalité avec 25% des voix chacun le 15 mars dernier.

A Saint-Leu, Sylvie Comorassamy confirme son désistement.