publicité

Nassimah Dindar propose que le SDIS devienne un service décentralisé de l'Etat

La présidente du SDIS a été reçue à sa demande à la Chambre régionale des comptes. Elle est venue apporter des précisions au dossier qu'elle a déjà déposé devant la chambre.

Nassimah Dindar devant la Chambre régionale des comptes
.  -  Reunion  -  Sufati Toumbou-Dany - Jean-Claude Toihir - Claude Testa
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Nassimah Dindar, présidente du Conseil départemental et présidente du SDIS à son arrivée devant le Chambre : "quand on a rien à se reprocher on ne peut être que détendue."
Devant les journalistes,elle souligne qu'elle partage le constat fait par la Chambre régionale des comptes sur le Service départemental d'incendie et de secours. " La gestion du SDIS a toujours été chaotique, reconnue par les préfets et les présidents qui se sont succédés. La présidente du Conseil départemental est-elle responsable de cela ? "

Le service d'incendie et de secours est devenu un service départemental en 1996. Cette mutation n'a pas fait changer les modes de gestion, de recrutement, et de logistique... qui seraient à l'origine des problèmes actuels.
Nassimah Dindar qui s'apprête à quitter la présidence du Conseil départemental, propose que le SDIS devienne un service décentralisé de l'Etat.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play