Cas de coronavirus dans les établissements scolaires : le point sur les fermetures partielles ce mardi

éducation
collège coronavirus élèves
Illustration collège ©IPR
Chaque jour, des cas avérés et suspicions ont été signalés dans plusieurs établissements de l’île. A Sainte-Anne, à Saint-Benoît, à Saint-André ou encore à Saint-Paul des élèves et des personnels ont été renvoyés chez eux, dans l’attente des recommandations de l’ARS. Le point ce mardi.
La procédure est toujours la même : lorsqu’un cas est signalé, qu’il soit avéré ou qu’il s’agisse d’une confirmation, l’ensemble des élèves et personnels qui ont pu être en contact avec lui sont renvoyés chez eux. En attendant la recommandation de l’ARS, ils doivent rester à leur domicile et contacter leur médecin. Le dépistage est alors recommandé. 
Parents d’élèves et personnel sont systématiquement informés par les chefs d’établissement assure le rectorat, qui suite à la recommandation de l’Agence Régionale de Santé pourra ordonner le maintien à domicile, voir la quatorzaine.
 

La cellule de crise du rectorat fait un point quotidien

Hier lundi, la cellule de crise du rectorat a confirmé le signalement de 11 cas avérés parmi des élèves dans des établissements de Saint-André, Saint-Benoît ou encore sainte-Anne. Des établissement ont été fermés partiellement sur les communes de Saint-Denis, Saint-André, Le Tampon, Saint-Joseph ou encore Saint-Louis.
  

Trois lycées de Saint-Denis et un de Saint-Joseph

Ce mardi, le rectorat informe de nouvelles décisions de fermeture partielle de lycée à Saint-Denis. Au lycée Georges Brassens, il est décidé du maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 50 élèves de 3 classes et 6 enseignants (placés en situation de travail à distance), considérés comme cas contact d’un élève Covid positif. Au lycée professionnel L’Horizon, il est décidé du maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 71 élèves de 3 classe et de 10 enseignants (placés en position de travail à distance), considérés comme cas contacts de 3 élèves Covid positif (sans lien entre eux). Enfin au lycée Bellepierre,il est aussi décidé du maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 60 élèves de deux classes et de 11 enseignants (placés en position de travail à distance), considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

A Saint-Joseph, au lycée Pierre Poivre, le rectorat annonce le maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 33 élèves d’une classe et de 2 enseignants (placés en position de travail à distance) considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.


Déjà trois lycées et deux collèges à Saint-Denis

Depuis hier, des mesures de fermetures étaient déjà en vigueur dans des lycées de Saint-Denis. Au lycée professionnel Julien de Rontaunay, 30 élèves d'une classe, un enseigant et un personnel AESH sont considérés comme cas contact d'un élève positif au Covid. Ils sont maintenus à domicile dans l'attente des recommandations de l'ARS. L'enseignant est plaé en situation de travail à distance. 

Au lycée Mémona Hintermann-Affèjee, après la confirmation d'un élève testé positif au Covid, 29 élèves d'une classe et 4 enseignants, placé en situation de travail à distance, sont maintenus à domicile en attendant les préconisations de l'ARS. 

Au lycée privé sous contrat Saint-François Xavier, même situation après la confirmation d'un élève testé positif au Covid. 16 élèves d'une classe et un enseignant, placé en position de travail à distance, sont maintenus à domicile dans l'attente des recommandations de l'ARS.

Au collège Bois-de-Nèfles, 27 élèves d'une classe et 4 enseignants, considérés comme cas contact d'un élève Covid positif ont sont maintenus à domicile en attendant les préconisations de l'ARS. Les enseignants sont placés en situation de travail à distance.

Au collège Les Deux Canons, 16 élèves d'une classe et 2 enseignants, également considérés comme cas contact d'un élève testé positif au Covid sont maintenus à domicile. Les enseigants sont placés en situation de travail à distance. 

Enfin, un personnel du GIP académique testé positif a été placé en quatorzaine.
 

Deux classes au collège Bassin Bleu à Sainte-Anne

Hier, lundi, des cas avérés ont de nouveau été signalés. Ainsi, après le signalement de deux cas confirmés au collège Bassin Bleu de Sainte-Anne, 48 élèves d’une classe de 6ème et d’une classe de 3ème ainsi que 15 enseignants ont été renvoyés chez eux à la mi-journée. Ils sont maintenus à leur domicile en attendant les préconisations de l'ARS. Les enseignants sont placés en situation de travail à distance.
 

Lycée Amiral Bouvet à Saint-Benoît 

A Saint-Benoît, un cas Covid+ a également été confirmé au lycée Amiral Bouvet. 194 élèves des 6 classes de 1ère générale et 20 enseignants, considérés comme cas contact sont aussi rentrés chez eux. Ils sont maintenus à domicile en attendant les préconisations de l'ARS. Les enseignants sont placés en situation de travail à distance.
 

Trois classes de maternelle à Saint-André

A l’école primaire Ary Payet de Saint-André, les 78 élèves et les enseignants de trois classes de maternelle, soit deux de grande section et une de moyenne section, ont été renvoyés chez eux. Un élève a été confirmé positif au coronavirus. Il s’agirait d’un cas en lien avec un des foyers de contamination sur la commune.

Les trois classes ont effectué la rentrée, échelonnée dans l’école, au même moment et les enfants auraient ainsi été en contacts. Sur recommandation de l’ARS et du rectorat, élèves et enseignants ont été placés en quatorzaine et devront effectuer un test, une campagne de dépistage aura lieu mardi 25 août après-midi. Le reste de l’école fonctionne normalement.

Une classe de lycéens à Saint-Paul

Un élève du lycée de Saint-Paul 4 a été confirmé positif au Covi. 17 élèves d'une classe et 7 enseignants sont maintenus à domicile. Les enseignants ont été placé en situation de travail à distance.
 

Une classe au lycée Moulin Joli de La Possession

Situation identique au lycée Moulin Joli de La Possesion. Suite à la confirmation d'un cas covid+ chez un élève, 35 élèves d'une classe et 8 enseignants sont maintenus à domicile en attendant les préconisations de l'ARS. Les enseignants sont aussi placés en position de travail à domicile.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live