Nouvelle mobilisation des psychologues devant la préfecture de La Réunion

santé
Nouvelle mobilisation des psychologues devant la préfecture de La Réunion, mardi 28 septembre.
Nouvelle mobilisation des psychologues devant la préfecture de La Réunion, mardi 28 septembre. ©Antoine Garnier
Le mouvement national est relayé dans notre département. Les psychologues manifestent, ce mardi 28 septembre, devant la préfecture de Saint-Denis, au Barachois. Ils réclament notamment une revalorisation salariale et des recrutements.

Les psychologues de La Réunion sont rassemblés devant la préfecture de Saint-Denis, au Barachois, ce mardi 28 septembre, pour "défendre leur profession".

Salaires et recrutements

Le mouvement national est relayé dans notre département et porté par plusieurs syndicats. Les psychologues réclament une revalorisation salariale, mais aussi des recrutements massifs. Ils demandent une audience au Préfet de La Réunion, Jacques Billant, pour "expliquer à nouveau leur mécontentement".

Les psychologues estiment que la profession est menacée par les mesures du gouvernement. Cette action intervient au moment où se tiennent à Paris les Assises de la Santé Mentale.

 

Déjà une manifestation en juin

Le 10 juin dernier, à La Réunion, les psychologues manifestaient déjà pour dénoncer les réformes concernant leur métier : remboursement des séances de 30 minutes à 30 euros, et prescrites par un médecin ; création d'un ordre des psychologues sans concertation avec les représentants de la profession ; para médicalisation du métier alors que les psychologues sont issus des sciences sociales...

"Nous demandons une reconnaissance de notre métier et de ses spécificités, explique Audrey Sorèze, psychologue à La Réunion. Nous avons le sentiment que derrière les psychologues, ce sont les citoyens que l’on n’écoute pas. La question du bien être psychologique est omniprésente, dans tous les corps de métier. Tout le monde est concerné, et pourtant, il y a peu de considération de la part du gouvernement par rapport à notre métier".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

nterview Audrey Sorèze : les psychologues en colère

 

Le Syndicat National des Psychologues désormais présent à La Réunion

Craignant pour leur profession, une antenne du Syndicat National des Psychologues a été créée à La Réunion. Le SNP s'oppose à ces réformes "qui ont été proposées sans dialogue social", explique-t-il dans un communiqué. Le SNP Réunion et les autres syndicats demandent "l’ouverture de véritables négociations pour l’ensemble de la profession".