NRL chantier-Digue : 3ème jour de mobilisation des transporteurs, et d’attente

travaux publics
NRL chantier digue région blocage transporteurs attente J3 230720
©Willy Thévenin
Déjà deux nuits passées devant l’Hôtel de Région pour les transporteurs, et toujours aucune avancée. S’ils n’en bloquent plus l’accès, ils restent présents devant le bâtiment ce jeudi, et attendent de rencontrer le président de Région. Ils s'apprêtent à passer une nouvelle nuit sur place.
Leur revendication n’a pas changé, les transporteurs souhaitent toujours rencontrer le président de Région, Didier Robert, afin qu’il s’engage sur la reprise du chantier de la digue de la Nouvelle Route du Littoral.
 
NRL transporteurs mobilisés devant la Région J3 230720
©Géraldine Blandin
De leur côté, les transporteurs ont sollicité le préfet de La Réunion pour qu’il intervienne en tant que médiateur, et espèrent que des discussions aura rapidement lieu.

Les précisions de Florence Bouchou et Willy Thévenin.
NRL : les transporteurs campent toujours devant la région ©Réunion la 1ère

Hier, Didier Robert a répondu aux transporteurs, affirmant que la Région Réunion ne cèderait pas au chantage ou à la pression. Il a indiqué avoir fait constater le blocage de l’accès à la Pyramide inversée par un huissier et avoir saisi les autorités judiciaires pour faire cesser « cette situation inadmissible ».  
 
 

Région et groupement doivent s’entendre

Une reprise conditionnée à un accord entre Région et le groupement d’entreprises qui doit réaliser ce chantier. Pour l’heure, les deux parties sont en désaccord, le groupement réclamant une rallonge que la Région ne veut pas, et ne peut pas, payer.

Selon Dominique Fournel, le vice-président de La Région, ce n’est qu’autour d’une table qu’une solution peut être trouvée à cette situation. Une discussion prévue dans le courant de la semaine prochaine, possiblement mercredi 29 juillet, et qui s’annonce de fait compliquée.

 

 

Dominique Fournel, vice-président de la Région Réunion ©Réunion la 1ère

 

Conciliation ou résiliation du marché

 

" Si aucun accord n’est trouvé, bien évidemment la seule solution pour sortir de cette impasse, c’est la résiliation du marché, mais je dois le préciser, aux torts de l’entreprise, qui a voulu jouer au plus fin dans cette affaire. "

Dominique Fournel



Une telle issue amènerait la collectivité à lancer un nouvel appel d’offres, ce qui ferait perdre quelques mois supplémentaires, près de 6 mois.

Cela n’est pas ce qui est souhaité par le président de Région affirme Dominique Fournel. Selon lui, Didier Robert souhaite toujours arriver à une conciliation, à un accord définitif sur la réalisation de ce chantier.

Ce jeudi an fin de journée, la rencontre entre le président de Région et les transporteurs n'avait toujours pas eu lieu. Ces derniers s'apprêtent donc à passer une nouvelle nuit devant la Pyramide inversée, la troisième consécutive.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live