NRL : journée d'action pour les transporteurs, une opération escargot menée sur la Route du Littoral

travaux publics
Les transporteurs devant la Région
Les transporteurs devant la Région ©Géraldine Blandin
Mobilisés depuis mercredi dernier devant l’Hôtel de Région, les transporteurs rejettent l’option choisie par la Région Réunion pour finir la NRL, à savoir un viaduc plutôt qu’une digue. Ce vendredi matin, ils tentaient une nouvelle fois de faire plier la collectivité.

Concert de klaxons devant la pyramide inversée ce vendredi 18 mars à 9h pour l’ouverture de l’Assemblée plénière du conseil régional. Des klaxons entendus depuis l’hémicycle où les élus s’installaient alors.    

Hémicycle de la Région, ouverture de la session plénière
Hémicycle de la Région, ouverture de la session plénière ©Nakia Dany

Une opération escargot lancée

Faute de rencontre avec la présidente de Région, comme espérée depuis le début de leur mobilisation, les transporteurs tentent une dernière fois de faire pencher la balance en leur faveur ce vendredi 18 mars, jour du vote du budget primitif de la Région Réunion lors de l’Assemblée plénière.

Les transporteurs ont décidé de marquer le coup et ne se limitent pas aux klaxons devant la pyramide inversée. Peu après 10h, des camions quittent la Région pour débuter une opération escargot. 

NRL Les transporteurs lancent une opération escargot depuis la Région Réunion
Les transporteurs quittent la Région Réunion pour mener une opération escargot. ©Géraldine Blandin

Après une halte à Champ-Fleuri, les transporteurs ont effectué un aller-retour entre Saint-Denis et La Possession à la mi-journée, occasionnant d'importants embouteillages sur la Route du Littoral. 

 

NRL opération escargot des transporteurs sur la Route du Littoral Réunion
Les transporteurs, partis de la Région Réunion, poursuivent leur opération escargot sur la Route du Littoral. ©Géraldine Blandin

En début d'après-midi, les transporteurs ont finalement décidé de suspendre leur action et ont quitté la Région. Ils envisagent cependant un durcissement du mouvement dès lundi 21 mars. 

Mobilisation contre l'option viaduc

Les transporteurs ont campé devant l’Hôtel de Région pendant trois jours et trois nuits dans l’espoir d’être entendus. Opposés au choix de la présidente de Région d’un viaduc plutôt qu’une digue pour finir les travaux de la Nouvelle Route du Littoral.  

NRL nouvelle nuit devant la Région Réunion pour les transporteurs
Les transporteurs ont passé une nouvelle nuit devant la Région Réunion ©Alix Catherine

Les transporteurs estiment que cette option coûtera plus chère et sera plus longue à mettre en œuvre. 

Ce vendredi matin, Didier Hoareau, le président de l'Organisation des Transporteurs indépendants confie ne plus espérer " grand chose ".

On espérait juste que le bon sens allait reprendre la place, mais on a compris que quand la reine a décidé, c'est comme ça et pas autrement.

Didier Hoareau, président de l'OTI

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Après des opérations escargot, les transporteurs sont rentrés chez eux

Le viaduc, un choix "de la sagesse", "définitif"

Un choix " acté " par la signature de l’accord de financement à Matignon par Huguette Bello et le Premier ministre Jean Castex, mercredi 16 mars.    

La présidente de Région persiste ce vendredi 18 mars. Après l'ouverture de l'Assemblée plénière, elle déclare : " le viaduc est le choix de la raison, le choix de la sagesse ".

Elle ajoute que " la grande majorité des transporteurs a pris acte de notre choix lors de notre réunion du 28 février dernier ".

Huguette Bello lance également un message aux transporteurs. 

Ce n'est pas la ceux qui font le plus de bruit qui ont raison. On ne veut pas se laisser dominer.

Huguette Bello, présidente de la Région Réunion

Un choix "définitif" pour lequel la Région Réunion concourra à hauteur de 426 millions d’euros pour un compte de 846 millions "pour finir les 2,5 km qui nous reste à construire en viaduc" a confirmé la présidente de Région à l’issue de l’assemblée plénière, ce vendredi 18 mars.  

Il y a une petite minorité de transporteurs qui veulent faire pression sur les politiques, mais les Réunionnais nous ont donné mandat pour finir cette Nouvelle Route du Littoral ", rappelle Huguette Bello.  

La présidente de Région précise que le premier tronçon de la NRL sera livré "incessamment", "au milieu de l’année".