NRL : Didier Robert présente le protocole de reprise du chantier aux conseillers régionaux

travaux publics
Didier Robert, président du Conseil Régional lors de l'assemblée plénière, lundi 5 novembre 2018.
Didier Robert, président du Conseil Régional - Archives ©Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
La commission permanente de la Région se penche, ce mardi, sur le protocole signé pour relancer le chantier de la NRL. Didier Robert estime que la résiliation du contrat actuel et le lancement de nouveaux appels d’offre permettront de terminer la route dans un calendrier et des coûts maîtrisés.
La commission permanente du Conseil Régional étudie, ce mardi 8 septembre, le protocole signé pour relancer le chantier de la NRL. Un protocole présenté par Didier Robert comme une sortie de crise, qui permettra de reprendre rapidement le chantier et de finir cette route en 2023 grâce à une nouvelle aide de l’Etat.

L’opposition estime au contraire que ce protocole marque l’échec total du président de Région dans ce dossier. L’accord trouvé entre la Région et le groupement d’entreprise comporte plusieurs volets, mais aucun ne semble satisfaire l’opposition.

 

Un " échec total ", selon l'opposition

Premier point, le groupement continue de travailler jusque fin 2021 pour réaliser 216 mètres de digue pour 42 millions d’euros, Huguette Bello a fait le calcul. 
 

" C’est 194 444 euros le mètre de bitume. Dans un pays pauvre comme le nôtre, ça soulève un certain nombre de questions "

Huguette Bello, conseillère régionale d’opposition



Deuxième point, la résiliation du contrat actuel et le lancement de nouveaux appels d’offre pour raccorder la route en viaduc et pour terminer le chantier en 2023. La preuve d’un échec total, assène le conseiller régional d’opposition Gilbert Annette, qui pointe l’énormité des indemnités demandées par le groupement. 
 

" La première tranche a été attribuée avec un budget de 600 millions d’euros, l’entrepreneur réclame 400 millions d’euros de plus, on sort de l’entendement. "

Gilbert Annette, conseiller régional d’opposition



Troisième point, la participation de l’Etat. 100 millions espérés dans le cadre du plan de relance, " ce sont les contribuables qui sont pris en otage par la nécessité de terminer ce chantier ", dit l’opposition qui en profite pour avancer vers les prochaines élections prévues en mars prochain, Olivier Hoarau. 
 

" De toute façon, i y aura une nouvelle majorité en 2021. On est prêt. " Olivier Hoarau, conseiller régional d’opposition

Olivier Hoarau, conseiller régional d’opposition

 

Des " coûts maîtrisés ", pour Didier Robert

La majorité au conseil régional devrait valider aujourd’hui ce protocole, mais n’échappera pas à une charge récurrente de l’opposition sur le sujet jusqu’aux prochaines élections. 
                                                        
La commission permanente de la Région se penche, ce mardi, sur le protocole signé pour relancer le chantier de la NRL. Didier Robert estime que la résiliation du contrat actuel et le lancement de nouveaux appels d’offre permettront de terminer la route dans un calendrier et des coûts maîtrisés. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live