NRL : les discussions pour la reprise du chantier sont reportées

travaux publics
Réunion nrl 22 janvier 2020
©Région Réunion
Il devait être question de l’avenir du chantier de la Nouvelle Route du Littoral et plus précisément de la partie en digue. La réunion prévue ce jour entre les décideurs est finalement ajournée. Transporteurs et salariés du BTP devront encore patienter.
C’était un rendez-vous attendu. La réunion capitale sur la reprise du chantier de la NRL, prévue ce vendredi 10 juillet entre les représentants de la Région, de l’Etat et les dirigeants du groupement GTOI SBTPC VINCI, est finalement reportée.

 

A quand la signature de l’ordre de service ?


Reportée à une date ultérieure, qui n’est pour l’heure pas précisée. Dans quelques jours, semble-t-il. Une visio-conférence, où il sera question du lancement du tronçon MT.5-2 : la digue qui relie La Possession à la Grande Chaloupe.

La balle est dans le camp des dirigeants du groupement, avec  qui doivent s’entretenir dans les jours qui viennent avec les représentants de la Région et les services de l’Etat. Ce qu’attendent La Région, les transporteurs, les salariés du BTP, c’est la signature d’un ordre de service. Un bon de commande pour  relancer l’approvisionnement en roches.

 

La reprise devient urgente


Pour  le groupement GTOI SBTPC VINCI, il y a aussi urgence : cela fait près d’un an que ce chantier tourne au ralenti, puisque jusqu’à présent, les transporteurs se sont bornés à stocker les matériaux prélevés dans les champs.

Selon la FNTR, un syndicat de transporteurs, entre les roches disponibles et les dossiers en cours de traitement, il y aurait suffisamment d’andains pour travailler durant un an et demi, à raison de 200 rotations de camions par jour.

 

Assurer l’approvisionnement en roches


Mais il faudra bien plus de temps et de roches pour réaliser les 2,7 km de digue. Pour l’instant, seul les 500 premiers mètres sont assurés. Cela signifie qu’il faudra un apport en plus de celui des andains.

La Région souhaite toujours puiser dans la carrière de la Ravine du Trou, bloquée administrativement. La collectivité devra donc présenter un certain nombre de garanties au groupement pour obtenir cet ordre de service.

En cas de désaccord, le marché sera résilié, ce qui veut dire : nouvel appel d’offre et nouveau report de la date de livraison de la NRL.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live