réunion
info locale

NRL : une évaluation environnementale avant la modification du schéma des carrières

travaux publics
Avis favorable carrière de Bois Blanc
©reunion.gouv.fr
Il faudra effectuer une évaluation environnementale avant de modifier le schéma départemental des carrières. L'Autorité environnementale s'est prononcée la semaine dernière sur la demande de la préfecture d'inclure, entre autres, la carrière de Bois Blanc dans le nouveau schéma départemental.
La modification du Schéma Départemental des Carrières de 2010 ne sera pas une simple formalité. Initiée par la préfecture, cette procédure comprend différents volets, parmi lesquels celui qui touche à l’environnement. A ce sujet, c’est l’Autorité environnementale qui a voix au chapitre.
 

Une étape de plus dans la procédure

Mercredi 23 octobre dernier, elle a ainsi décidé de soumettre la modification de ce schéma à une évaluation environnementale, se basant sur les informations fournies par la personne publique responsable et selon le code de l’environnement.

L'autorité estime nécessaire cette évaluation environnementale avant d'envisager l'exploitation de la carrière de Bois Blanc qui est attendue pour construire la digue de la Nouvelle Route du Littoral.
  

Les opposants restent mobilisés

Pour Europe Ecologie Les verts, il s'agit d'un nouveau revers pour l'Etat et le Conseil Régional. Le Collectif Contre la Digue a, lui aussi, réagi.

Satisfaits que l’Autorité Environnementale réclame une évaluation préalable à la modification du Schéma Départemental des Carrières, ses membres déplorent cependant, dans une tribune libre, ne pas avoir été conviés à la table ronde qui s’est tenue le 18 octobre dernier en préfecture autour de la question de l’approvisionnement en roches massives pour achever la digue.

Pour le collectif, l’accord trouvé sur les andains agricoles n’est qu’une " solution-tampon " en attendant l’ouverture des carrières aux Lataniers et à Bois-Blanc. Outre la modification du Schéma Départemental des Carrières, l’Etat prévoit également celle du SAR, le schéma d’aménagement régional, pour y parvenir en intégrant ces deux lieux sur la carte des espaces carrières du SAR.

Le Collectif appelle donc les citoyens à participer à l’enquête publique relative à la modification du SAR sur le site de la Région. Ils ont jusqu’au 6 novembre pour donner leur avis.
 
Publicité