réunion
info locale

Une nuit de violences aux Camélias, après un accident entre un scooter et une voiture de la BAC

violence
Ce matin, les carcasses de voitures fument encore près de l'allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis.
Les carcasses de voitures fument encore près de l'allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis. ©Olivier de Larichaudy
Des voitures et poubelles incendiées, des échauffourées dans le quartier des Camélias à Saint-Denis la nuit dernière. Cette nuit de violences urbaines fait suite à un accident vendredi, entre un jeune en scooter et une voiture de la BAC.
Ce matin, les carcasses de voitures fument encore près de l'allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis. Au milieu de la chaussée, des restes de poubelles incendiés contournées par des automobilistes dépités. La nuit a été courte et angoissante pour les habitants du quartier.
   

L'angoisse des habitants

"De 21h à 1h, ça n'a pas arrêté, raconte une vieille dame, les larmes aux yeux. Je voyais tout depuis mon balcon. J'ai dormi avec ma voisine car on avait peur pour l'immeuble et les voitures au sous-sol". Trois voitures ont été incendiées dans la nuit, au niveau de l'allée des Cocotiers.

Lancés de galets contre gaz lacrymogènes : les affrontements entre les jeunes du quartier et les forces de l'ordre ont duré une bonne partie de la nuit. Dans ces conditions, impossible pour les pompiers d'intervenir en toute sécurité pour éteindre les feux de voitures et de poubelles. Une trentaine de policiers étaient mobilisés hier soir pour tenter de ramener le calme dans le quartier.
 
Ce matin, les carcasses de voitures fument encore près de l'allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis.
Les carcasses de voitures fument encore près de l'allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis. ©Olivier de Larichaudy
 
Vers 22h30, un salon de coiffure du quartier a été pris pour cible. "On travaille dur, et ce n'est pas facile tous les jours", pleure ce matin Anaïs, la gérante du salon de coiffure. Des jeunes ont forcé le système de sécurité du salon avant d'y dérober des produits, des tondeuses et le fond de caisse.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Un accident avec une voiture de police

Cette nuit de tension fait suite à un accident qui s'est produit hier, vendredi, en fin de journée entre un jeune homme en scooter, et une voiture de policiers de la BAC, la Brigade Anti-criminalité. La collision s'est produite au niveau des rampes de Saint-François, à Saint-Denis. Le jeune motard de 18 ans ne portait pas de casque. Connu des services de police, il a été pris en charge par les équipes du SMUR et les pompiers. Gravement blessé, il a été transporté à l'hôpital de Saint-Pierre.

"Les collègues étaient en mission de sécurisation à Saint-François, explique Edwige Guesneux, du syndicat FO Police. Ils ont vu un individu rouler à vive allure, sans casque, sur une grosse cylindrée signalée volée. Ils ont voulu procéder au contrôle du véhicule. Ils ont actionné le gyrophare. Quand le motard a vu qu'il s'agissait d'un véhicule de police, il a paniqué et est venu s'encastrer dans la voiture de police qui était à l'arrêt lors de l'impact".
 

Une enquête en cours

Une enquête de la sûreté départementale est en cours, les trois policiers de la BAC ont été interrogés hier soir. Dans le quartier voisin des Camélias, les habitants témoignent du mal être des jeunes, mais ils estiment "que la violence n'est pas une solution". Tous espèrent qu'à la tombée de la nuit ce soir, le quartier ne sombrera pas une nouvelle fois dans la violence.
 
Voiture en feu camélias
Des jeunes ont mis le feu à 3 voitures aux Camélias ©Réseaux sociaux