Octobre Rose : "toutes à l'eau avec ou sans lolo" à La Saline pour parler du cancer du sein

cancer
Octobre rose cancer du sein "Toutes à l'eau avec ou sans lolo" La Réunion
Après l'évènement "Toutes à l'eau avec ou sans lolo" à La Saline, l'association Complètement Femme donne rendez-vous à la piscine municipale de Bras-Panon, le 23 octobre. ©Marie-Ange Frassati
Encourager les femmes souffrant ou ayant souffert du cancer du sein à se baigner et à se libérer du regard des autres. C'est l'objectif de l'opération "Toutes à l'eau avec ou sans lolo" portée par l'association Complètement Femme, Elisabeth Técher. Rendez-vous était donné ce dimanche sur la plage de La Saline.

Lorsqu'un femme apprend qu'elle est atteinte du cancer du sein, c'est déjà une terrible épreuve en soi, tout comme le fait de devoir se lancer dans un lourd traitement thérapeutique. Mais il y a aussi cette autre souffrance, physique et esthétique, lorsque l'on doit finalement subir une mastectomie.

Comment se reconstruire en tant que femme lorsque l'on s'est fait enlever un sein ? L'association "complètement femme", représentée à La Réunion par Elisabeth Técher, propose une réponse à travers diverses actions parmi lesquelles celle qui a été organisée ce dimanche 2 octobre sur la plage de La Saline, dans le cadre du mois d'Octobre Rose. 

Revoir le reportage de Réunion La 1ère :

Pas facile de se reconstruire après un cancer du sein et une mastectomie. Rencontre sur la plage de La Saline

Partager pour continuer à avancer

"Aujourd'hui, je propose aux femmes un moment pour soi pour continuer à avancer et regagner confiance petit à petit en la vie", lance Elisabeth Técher, fière de porter son maillot de bains malgré l'ablation de son sein gauche.

Au programme de la deuxième édition de cette opération baptisée "Toutes à l'eau avec ou sans lolo" qui s'est tenu durant toute la matinée, des ateliers de sophrologie, d'aquabike, de relaxation aquatique ou encore des temps d'échange entre femmes pour parler.

Des cicatrices difficiles à porter

"Ces moments sont essentiels parce que ce n'est pas évident en tant que femme de venir à la plage après une mastectomie. C'est pas simple mais ensemble c'est plus facile", poursuit l'organisatrice.

"Le cancer est loin derrière moi mais je suis là pour aider les autres femmes qui souffrent du cancer aujourd'hui, confie Sarah, mère de famille de 54 ans qui a été dépistée à temps. A "mon époque", le sujet était tabou, c'était difficile, on ne pouvait pas en parler, y compris avec la famille, mais moi j'ai eu la chance d'être bien entourée par mon mari, mes enfants et mes amis proches. Aujourd'hui, c'est bien parce qu'on en parle dans les médias, partout, alors c'est important de dire aux femmes de se faire dépister".

Si certaines femmes ont recours à une opération de chirurgie esthétique pour se refaire le sein manquant, d'autres s'y refusent et assument pleinement leur corps malgré cette trace indélébile du cancer du sein. 

Prochain rendez-vous à Bras-Panon

Après ce premier rendez-vous donné sur la plage de La Saline ce dimanche, une autre opération similaire est prévue le 23 octobre prochain à la piscine municipale de Bras-Panon de 9h30 à midi.

Là encore, des séances de bien-être seront proposées aux participantesUn coach sportif et santé sera présent et des séances de bien-être seront organisées. "Je veux apporter un moment de douceur et de bien-être, explique Elisabeth Técher. J'apporte ma petite pierre pour faire des activités qui nous apportent la vie".