Pandora Papers : deux députés et un tennisman français épinglés aux Seychelles

banque
Billets euros dollars livre
©Flick'r
Les noms de deux députés et d'un célèbre tennisman français apparaissent dans le listing des comptes des Pandora Papers. Ces trois personnalités médiatiques auraient dissimulé des avoirs aux Seychelles. L'archipel vient juste de sortir de la liste noire européenne des paradis fiscaux.

Les révélations du journal Le Monde concernant les Pandora Papers, ce mercredi 6 octobre 2021, n'ont pas fini de faire des vagues. Le célèbre quotidien est associé, avec d'autres médias sur la planète au consortium journalistique qui vient de mettre au jour cette énorme affaire d'évasion fiscale. Elle touche 91 pays, concerne 35 chefs d'Etat, des centaines d'élus, d'administratifs et de personnalités médiatiques. L'évasion fiscale dans ce dossier est estimée à 11 000 milliards de dollars. 

La déflagration a frappé Maurice en début de semaine, elle vient de produire une réplique aux Seychelles où plusieurs comptes appartiendraient à des Français. Trois noms retiennent immédiatement l'attention :

Les Seychelles viennent de sortir de la liste noire des paradis fiscaux de l'UE

 

Ce n'est pas de chance ! Mardi 5 octobre 2021, l'Union européenne sort de sa liste noire des paradis fiscaux, Anguilla, la Dominique et les Seychelles. Pourtant, deux jours plus tôt, l'affaire des Pandoras Papers révèle que 1 000 sociétés offshore ont des sièges fictifs sur ces îles perdues au milieu des océans. 

Les 600 journalistes, qui épluchent les pièces, ont compté 336 noms de dirigeants et responsables politiques. La majorité de ces comptes sont basés, pour deux tiers, dans les îles Vierges britanniques et les autres montages financiers ont eu lieu aux Seychelles. 

L'ONG Oxfam, qui lutte sans relâche contre cette disparition de milliards de dollars et d'euros des budgets des pays où vivent les 336 titulaires des comptes, s'est dit consternée, écrit outremers360. Le retrait d'Anguilla, de la Dominique et des Seychelles de la liste noire des pays qui favorisent l'évasion fiscale, sont incompréhensibles. Désormais, ce listing ne comprend plus que 9 territoires dans le monde :

  • les Samoa américaines 
  • les Fidji
  • Guam
  • les Palaos 
  • Panama
  • le Samoa
  • Trinité-et-Tobago 
  • les îles Vierges américaines
  • le Vanuatu