publicité

Un panier péi pour booster le pouvoir d'achat des réunionnais

Annick Girardin a répondu aux préoccupations des Gilets Jaunes sur la problématique de vie chère en dévoilant une série de mesures parmi lesquelles l'élaboration d'un panier péi. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • IP avec Olivier de Larichaudy
  • Publié le , mis à jour le
Avant de reprendre l’avion pour Paris, la Ministre des Outremer, a promis la désignation d’un correspondant de l’Autorité de la Concurrence dans l’île afin de favoriser la transparence dans la formation des prix.

Autres annonces pour doper le pouvoir d’achat, la baisse de 10 % du coût du Bouclier Qualité Prix, actuellement à 289 euros, ou encore la création d’un « panier péi».

En plus du bouclier qualité-prix, il faut la création d'un panier péi dont la composition changerait tous les mois et qui permettrait à une famille modeste de 4 personnes de préparer un repas péi par jour.


Ce panier a pour vocation de favoriser la consommation de fruits et légumes issus de la production locale. 

Toutefois, il s'agit d'une idée qui n'est pas tout à fait neuve. On les appelait à l’époque, «  les produits solidaires ».

Cinq ou six fruits et légumes de saison vendus 15 % moins cher dans les rayons des supermarchés. Mis en place en 2012, le dispositif disparaît rapidement au profit du bouclier qualité prix. 

Six ans plus tard, les producteurs locaux semblent toujours séduits par l’idée, mais la fédération des coopératives agricoles s’interroge sur les modalités de sa mise en oeuvre.

Qu’entend la ministre des Outre-Mer par famille modeste? Sur le prix affiché également, comment financer le rabais ? 


Autant d'interrogations soulevées par Joël Sorres, Président de La Fédération. Pour la FRCA, il faudrait éviter de s’appuyer uniquement sur les subventions publiques comme cela avait été le cas pour les produits solidaires. Elle souhaite voir autour de la table des négociations tous les acteurs de la filière y compris les gestionnaires du fret. 

Autre inquiétude pour les producteurs, avant même de parler financement ou logistique, celle de la gestion et la survie de leurs exploitations après deux semaines de crise sociale. 

Les contours du panier péi seront dessinés par le Préfet dès ce lundi 03 décembre 2018, "en concertation avec des professionnels du secteur", selon la Ministre des Outre-mer. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play