réunion
info locale

Le Piton de La Fournaise joue les capricieux

catastrophes naturelles
Volcan 12 février 2020
©Christophe Georget
Hier, les appareils de mesures de l'observatoire volcanologique du Piton de La Fournaise enregistraient une baisse abrupte du trémor, synonyme alors d'une fin possible d'éruption. Pourtant, depuis 4h40 ce matin, les activités semblent reprendre. A 14h, le trémor s'est arrêté indique l'OVPF
Selon le dernier communiqué de l'Observatoire de la Plaine des Cafres, les observations ariennes, effectuées ce matin par hélicoptère, indiquent qu'il n'y a plus aucune activité de surface sur le site éruptif. Les pilotes ont survolé la zone aux alentours de 7h30 et 8h ce dimanche.  

Mais si l'activité de surface n'est plus visible, les stations sismologiques les plus proches de l'éruption enregistrent depuis 4h40 ce matin un trémor résiduel, dont l'intensité augmente. Un dégazage est également constaté, signifiant qu’il reste encore du magma proche de la surface au niveau du site éruptif.

Les scientifiques se veulent donc prudents. Aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir. L'éruption pourrait connaître un arrêt définitif, mais aussi une reprise de l'activité de surface sur le même site ou encore une reprise de l'activité sur un autre site.
 


Le point sur la situation au volcan à 12h ce dimanche avec Philippe Kowalski, directeur adjoint de l'observatoire volcanologique. Il est interrogé par Suzette Emma:

point 12h observatoire volcanologique


Selon les dernières données de l'Observatoire Volcanologique, le trémor se serait arrêté depuis 14h12 ce dimanche. Seules quelques bouffées de gaz sporadiques sont enregistrées sur les stations sismologiques: