réunion
info locale

Plage de l'Ermitage : réveil difficile et opération de nettoyage au lever du jour

fêtes de fin d'année
Nouvel an campeurs baigneurs réveil réveillon 010119
©Stéphane Enilorac (Réunion la 1ère)
Le réveillon du nouvel an a, une fois encore, attiré de nombreux fêtards aux abords des plages de l’Ouest. Musique, grillades, alcool, pétards et feux d’artifice étaient de la partie. Mais le 1er au matin, c’est plutôt réveil difficile et nettoyage des plages.
 
Les plages de l’Ouest se réveillent doucement après une nuit animée. Ici et là, sous les filaos du bord de plage, des tentes et des réveillonneurs encore endormis. Ce mardi 1er janvier au matin, la fête est passée, mais certains fêtards sont encore là.
 
Nouvel an campeurs baigneurs réveil réveillon 010119
©Stéphane Enilorac (Réunion la 1ère)
Ils sont en effet nombreux à avoir préféré dormir sur place, plutôt que de prendre la route en pleine nuit, et peut-être même alcoolisés. Quelques heures de sommeil à peine et un bain de mer pour se réveiller, voilà la nouvelle année entamée.

Tandis que les uns se baignent, les autres ont commencé à ranger et à nettoyer. Les ramasseurs de bouteilles sont également au rendez-vous. Depuis les premières lueurs du jour, ils collectent ainsi les contenants en  verre.


Nettoyage en deux temps


Comme chaque année, les agents d’entretien de Tamarun sont aussi en action de bonne heure. Poubelles, bouteilles, restes de pétards, feux d’artifice et lanternes chinoises témoignent en général d’une nuit animée.

De Saint-Gilles à Trou d’eau, ils ramassent à la main les déchets sur près de 12 km de plage. D’abord le bord de mer, plus accessible. Bonne nouvelle, ce mardi 1er janvier au matin, il y avait moins de déchets que l’année précédente dans le lagon.
 
Nouvel an campeurs baigneurs réveil réveillon 010119
©Stéphane Enilorac (Réunion la 1ère)
Les équipes d’entretien poursuivront demain, mercredi 2 janvier, par le ramassage dans la partie sous les filaos et sur la rue des Sables, une fois les campeurs sauvages partis. Il faudra en revanche attendre la fin de cette deuxième opération de nettoyage pour connaître le tonnage définitif de déchets ramassés.


Le reportage de Jean-Marc Seguin.
©Reunion la 1ère

 
Publicité