Retour d'Uvale et Nairobi, des baleines à bosse fidèles à La Réunion

nature
Globice Réunion
©Jean Marc Gancille - Globice Réunion
Plusieurs baleines à bosse se sont données en spectacle, dans le Sud et l'Ouest de l'île. Parmi elles, Uvale et Nairobi, qui avaient déjà été observées en 2017. Peut-on y voir un vrai début de la saison ou une simple démonstration ponctuelle ? Rien n'est certain pour le moment.

Chaque année, les baleines à bosse viennent s'accoupler et mettre bas dans les eaux réunionnaises. Cette année, les observations ont été plus timides qu'à la normale. Mais hier, mardi 28 juillet, plusieurs groupes actifs se sont faits remarqués à Grande Anse, Grand bois, Terre-Sainte, L'Etang-Salé, Boucan Canot ou encore au Cap Lahoussay.

 


Un vrai début de saison ?


Assez démonstratives, les baleines observées hier, mardi, ont fièrement montré leurs nageoires caudales (leurs queues). Les mâles notamment, exhibent leurs nageoires hors de l'eau, pour s'attirer les faveurs des femelles.

Les scientifiques se servent des photos de ces nageoires pour pouvoir caractériser les individus. Elles ont d'ailleurs permis d'identifier une baleine, Uvale et Nairobi, déjà venues près de nos côtes en 2017.

Un fait rare, puisque "très peu de baleines à bosse sont fidèles à La Réunion. Elles ne font que passer et restent peu de temps dans nos eaux (rarement plus d'un mois pour les plus sédentaires). Globice n'a pu en "recapturer" que 40 sur le 1621 photo-identifiées depuis 18 ans" ajoute Globice Réunion.
 
Néanmoins, difficile de dire si ces observations annoncent un réel début de la saison des baleines. "Ce n'est pas parce que la journée d'hier était faste que ça montre une tendance" explique Globice Réunion.
 

Il va falloir attendre quelques jours. De manière générale, le pic est situé entre fin juillet et la mi août, période des plus belles observations, on reste prudent. Mais on l'espère.

Jean Marc Gancille, de Globice Réunion

 



(Re)voir le reportage de Thierry Chapuis :

Baleines : les belles de retour ?


Moins d'observations cette année


Par rapport à l'année dernière, il a environ trois fois moins d'observations. Mais "ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de phénomènes de rattrapage" complète Globice Réunion.

Pour rappel, près de 22 espèces de cétacés peuvent être observées près des côtes réunionnaises. Du dauphin d'Electre à la baleine à bosse, en passant par le rorqual, la biodiversité marine de l'île est riche.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live