réunion
info locale

La Police nationale recrute ses cadets de La République

sécurité
La police recrute ses cadets de la république
©Réunion La 1ère
Comme chaque année, la Police nationale lance le recrutement des cadets de la République. Le retrait des dossiers d'inscription s'est ouvert lundi. L'opportunité pour des jeunes, avec ou sans diplôme, de bénéficier d'une formation pour devenir adjoints de sécurité. 
La direction territoriale au recrutement et à la formation de la Police nationale Réunion-Mayotte organise un recrutement de cadets de la République pour 2019-2020. Aucune condition de diplôme n’est exigée même si le dispositif privilégie les jeunes de niveau CAP/ BEP.
Après avoir suivi une formation, les futures recrues devront passer par des épreuves de pré-sélection : l’écrit en avril, l’oral et le sport en mai 2019.  
Les lauréats suivront ensuite, à partir de septembre, une formation de 12 mois dans l’île, durant laquelle ils seront également préparés au concours de gardien de la paix.
cadet de la république
©Réunion La 1ère
A l’issue de ce parcours, les cadets de la République seront affectés, à La Réunion, en qualité d’adjoints de sécurité à la direction départementale de la sécurité publique ou la direction départementale de la police aux frontières. 
 

« C’est un métier très difficile mais très intéressant » explique le brigadier-chef Clain en charge de la formation des postulants.


Le retrait des dossiers d’inscriptions se fait jusqu’au 31 mars 2019 sur le site de la Police nationale. Le dépôt, lui, se fera à la DTRFPN Réunion-Mayotte au 50 Quai Ouest à Saint-Denis, ou par voie postale avant le 31 mars 2019.

Les candidats doivent remplir les conditions suivantes :

- Être de nationalité française
- Être âgés de 18 ans au moins à la date du début de la formation (le 2 septembre 2019) et de 30 ans au plus à la date de dépôt du dossier de candidature ;  
- Avoir un casier judiciaire vierge ;  
- Être en bonne condition physique ;  
- Avoir une bonne acuité visuelle. 

Reportage de Sigrid Chane-Kaye-Bone et Daniel Fontaine :
©reunion

 
Publicité